Les Longines Masters, c’est fini ! Le prestigieux événement équestre s’est terminé dimanche dernier. VL vous propose un bilan de la troisième journée de compétitions.

L’événement équestre le plus prestigieux du monde de saut d’obstacles a lancé deux nouveautés cette saison. Premièrement, la Masters Power, présentée par le Lido de Paris avec des hauteurs de barres vertigineuses puis la Riders Masters Cup, opposant sous forme d’équipes l’Europe et les États-Unis dans un parcours de saut d’obstacles.

Les compétions du samedi 2 décembre

La matinée a débuté avec la Masters Two Écuries d’Ecaussinnes dans une remarquable course contre-la-montre au saut d’obstacles à hauteur d’1m35. Le Français Clément Boulanger et son cheval Vaya de Lacke ont remporté la victoire.

Par la suite, la Masters Two Le Figaro, comportant des barres d’une hauteur d’1m45 cette fois-ci, a été gagnée par le Danois Emil Hallundbaek et son cheval Chalisco.

La matinée s’est terminée avec la Masters One Salon du Cheval / Ceneca. Le cavalier néerlandais Leopold Van Asten s’est emparé de la première place avec un excellent chronomètre pendant le parcours.

Une nouvelle compétition

Nouvelle épreuve cette saison : la Masters Power Lido de Paris, un parcours d’obstacles de deux mètres, a été présentée par le célèbre cabaret parisien du meme nom.

Marc Dilasse l’a emporté avec une performance proche de l’exploit en passant la dernière barre à plus de deux mètres de hauteur avec son cheval Indigo Blue Biolley.

En fin d’après-midi, la Master Three Hyatt Grand Prix a été remportée par Nikolaos Katsos et son cheval Udette Z, terminant le parcours en 33,35 secondes.

Autre nouvelle compétition de cette saison : la Riders Masters Cup

Cette nouvelle compétition s’est déroulée sous forme d’équipes : celle de l’Europe et celle des États-Unis, lors d’un parcours de saut d’obstacles. Un premier face-à-face dans l’histoire des sports équestres entre les deux grandes puissances. L’équipe d’Europe a remporté le challenge face à son adversaire américain. Les États-Unis devront prendre leur revanche fin avril 2018 à New York.

25 000 euros pour la cause de l’autisme

La cause de l’autisme était au coeur de cette édition avec l’association « Sur les bancs de l’école » à Paris. La découverte de l’association s’est faite grâce à Salim Ejnaïni, cavalier non-voyant et double Champion de France Handisport.

Un chèque solidaire de 25 000€ a été remis à la cause.

Richard Orlinski, le partenaire artistique officiel de l’événement, a offert aux participants un DJ set dans la soirée, accompagné d’autres artistes tels que le DJ Kid Noize.

À lire aussi : Les Longines Masters au Parc des Expositions de Paris c’est maintenant !