À la uneSanté

Maladie d’Alzheimer : comment progresse-t-elle dans le cerveau ?

Les recherches sur la maladie d’Alzheimer avancent dans le bon sens, des scientifiques nous expliquent comment elle progresse dans le cerveau.

Selon un article publié dans la revue américaine “Science Advances” le 29 octobre , des protéines toxiques qui s’entasseraient dans le cerveau seraient responsables de la dégradation cognitive du patient atteint d’Alzheimer. En effet, ces protéines s’accumuleraient au fil des décennies dans plusieurs zones du cerveau et participeraient progressivement au déclin provoqué par la maladie.

Selon cette étude, les protéines concernées sont la ” protéine tau ” et la protéine ”  bêta-amyloïde “. Ces dernières provoqueraient la mort des cellules cérébrales ainsi qu’un rétrécissement du cerveau.

Un travail de longue haleine

Deux éléments ont rendu ce travail possible. D’abord l’étude de données très détaillées venant de TEP-scan ( type d’examen par imagerie médicale) et de divers ensembles de données rassemblés, et les modèles mathématiques qui ont été développés au cours des dix dernières années. »

Georg Meisl, chimiste à l’université de Cambridge et l’un des auteurs de l’article

Comme l’explique Georg Meisl, le travail pour réaliser cette étude s’est avéré extrêmement pointilleux. En effet, pour étudier la fameuse protéine tau, les scientifiques ont utilisé 400 échantillons de cerveau prélevés après la mort de personnes atteintes d’Alzheimer et 100 TEP-scan effectués sur des personnes qui vivent avec la maladie. Un TEP-Scan est un type d’examen par imagerie médicale qui analyse le fonctionnement des organes.

Par ailleurs, les scientifiques ont également découvert qu’il faut au moins 5 ans pour que les assemblages de protéines doublent dans le cerveau. Selon Georg Meisl, le chiffre est encourageant car il montre que les neurones sont déjà capables de combattre les agrégats, c’est à dire les regroupements de protéines toxiques. Il y aurait donc un espoir de ” retarder considérablement l’apparition de la maladie grave ” en ” améliorant les neurones “.

” Espérons que cette étude et d’autres permettront d’orienter le développement de futurs traitements ciblant la protéine tau, afin qu’ils aient plus de chance de ralentir la maladie et d’aider les personnes atteintes de démence”

Sara Imarisio, de l’Alzheimer’s Research UK.

Comme l’affirme Sara Imarisio dans ce communiqué, les chercheurs souhaitent se servir de cette étude pour étudier des traitements contre les lésions cérébrales traumatiques et la démence fronto-temporale. En effet, la protéine tau joue aussi un rôle dans le développement de ces pathologies.

Une théorie et des traitements remis en question

Cette nouvelle étude sur la maladie d’Alzheimer vient contrecarrer la théorie traditionnelle selon laquelle les amas se formeraient à un seul endroit et déclencheraient une réaction en chaîne dans d’autres zones. ” Une telle propagation peut se produire, mais n’est pas le moteur principal “, selon les chercheurs. Dans le même temps, cette étude vient aussi contredire l’efficacité des traitements actuels de la maladie.

Alzheimer, le fléau de nos sociétés

A l’heure actuelle, cette maladie dégénérative du cerveau concernerait au moins 40 millions de personnes dans le monde et plus d’un million en France. De plus, elle toucherait 6% des plus de 65 ans.

Si elle dégrade la mémoire et les capacités intellectuelles, la maladie aurait aussi un impact sur la perception, l’humeur et le comportement.

Comme évoqué en intro, les recherches sur cette maladie s’intensifient et avancent dans la bonne direction. De ce fait, des traitement encore plus performants et efficaces pourraient peut-être arriver dans les années qui viennent.

A lire aussi : Contracter le Covid 19 pendant 11 mois, c’est possible ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCultureSéries Tv

The Walking Dead : 5 différences entre le comics et la série

À la uneActualitéFrance

Que s’est-il passé le 26 mars 1962, rue d’Isly à Alger ?

À la uneActualitéCinémaCulture

Les grands gagnants des nominations aux César 2022

À la uneActualitéPop & GeekSéries Tv

Qui est Moon Knight, le nouveau héros de Marvel sur Disney+ ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux