À la uneActualitéFootInsoliteSport

La malédiction des buts d’Aaron Ramsey de retour ?

Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais il se peut que ses buts aient eu raison de la vie de vos personnalités préférées. Depuis 2011, les réalisations de ce joueur d’Arsenal ont précédées la mort de grandes célébrités, voici la malédiction des buts d’Aaron Ramsey.

Quand Aaron Ramsey marque, quelqu’un de célèbre meurt ! C’est ce qui a entouré le début de carrière de l’international Gallois d’Arsenal. Débarquées en 2011 à Londres, les premières années du joueur n’ont pas été pharaoniques du côté des Gunners. Le jeune milieu peine à être titulaire dans cette équipe. De plus, il est peu décisif sous ses nouvelles couleurs, les doutes s’installent alors sur lui et son rendement sur le terrain. Pourtant, le joueur a la confiance d’Arsène Wenger. En une centaine de matches lors de ses trois premières saisons sous le maillot d’Arsenal, il marque seulement six buts toutes compétitions confondues. Si pour certains, les buts de Ramsey étaient anodins. Pour d’autres, il fut un des derniers qu’ils aient vu sur terre.

But de Ramsey, célébrités en danger

But de Ramsey, célébrités en danger

Le but de la mort

Tout commence lors d’un match de Premier Ligue, un jour de mai 2011. Arsenal rencontre Manchester United à Old Traford. Le Gallois s’illustre dans ce match et donne la victoire à siennes faces au Red Devils. À ce moment-là, Ramsey ne sait pas encore les faits qui vont suivre le lendemain. 24h après, le 2 mai 2011, le terroriste le plus célèbre de l’histoire, Oussama Ben Laden est tué par les forces Américaines. Six mois plus tard, dans un des derbys les plus chauds de la capitale anglaise, entre Arsenal et Tottenham, Aaron Ramsey marque pour les siens, mais ne peut éviter la défaite de son équipe. Dans les heures qui suivent, le fondateur d’Apple, Steve Jobs, décède chez lui d’un cancer. Surement avait-il reçu la notification du but des Londoniens.

Deux hommes mondialement connus décédés à la suite de ses buts, le Gallois ne sait plus quoi faire. Et ce n’est pas le talent de l’OM et de Morel qui pourra rompre la malédiction. 15 jours plus tard, au Vélodrome, Marseille rencontre Arsenal en Ligue des Champions. Sur une monumentale erreur du latérale gauche marseillaise, Ramsey offre la victoire à son équipe. Le matin, toutes les chaines d’infos du monde entier ne parlent que de ça, Mouamar Kadhafi, le grand guide Libyen, est assassiné en Syrte (région syrienne). La malédiction est-elle réelle ? On ne sait pas. Le joueur ne marque plus ensuite jusqu’à un certain 11 février 2012. Si vous êtes fan d’une diva américaine de la chanson, cette date vous dira forcément quelque chose. Whitney Houston est retrouvée morte quelques heures plus tard dans sa chambre d’hôtel à Beverly Hills. Cette fois-ci, les rumeurs les plus folles hantent la toile.

65741

Ce n’est pas terminé !

Depuis la saison dernière, le Gallois a pris une dimension immense au sein de son club d’Arsenal. Titulaire indiscutable, il devient décisif très très régulièrement, affichant même les meilleures statistiques de son effectif en Ligue des Champions. Il empile but sur but pendant deux mois en championnat et rien ne se passe. Pourtant, son but le plus décisif est une nouvelle fois marqué au Vélodrome, face à l’OM, et permet à Arsenal d’éliminer son adversaire et d’être quasiment qualifiés pour le tour suivant de la coupe d’Europe. Le célèbre commentateur de Canal , Grégoire Margotton s’amuse sur la malédiction des buts du Gallois. Malheureusement, le commentateur vedette réveillera le terrible sort des réalisations de Ramsey. Dans la nuit qui suit le match, Ken Norton, champion du Monde 1978 de boxe et un des plus grands rival de Mohamed Ali, décède brusquement. 30 septembre 2013, nouveau but de Ramsey chez lui au Pays de Galles, face à son ancien club, Cardiff. Paul Walker quitte ce monde dans la nuit après un grave accident de voiture.

Tout pense à croire que ces morts sont une terrible coïncidence. Et pourtant, après quelques mois de blessures, le milieu gallois retrouve les terrains ce week-end avec Arsenal, dimanche midi plus précisément, pour le Community Shield (trophée des champions anglais) face à Manchester City. En fin de première période, sur un super contre des Gunners, Aaron Ramsey marque un but plein de techniques et de classe dans la surface. Vous comprendrez donc pourquoi le célèbre acteur, Robin Williams, nous a brusquement quittés hier soir à seulement 63 ans. Il a eu le tort d’être une personnalité connue, ce que les buts d’Aaron Ramsey ne respectent pas. Et vu la forme du jeune milieu depuis des mois, il semblerait que son compteur buts devrait rapidement augmenter cette saison. Alors, mesdames, messieurs, prenez garde, et faites attention vos artistes préférés, la malédiction pourrait encore se manifester.

La chaine Taïwanaise, NMA, s’en amuse d’ailleurs dans une vidéo qui résume le triste sort des buts de Aaron Ramsey.

[youtube id=”oeNXIVn1iz4″]

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneBasketSport

Top 16 : 2/2 pour Monaco face à Malaga (90-71)

ActualitéCultureMusiqueSorties

L’annonce mystérieuse du retour de Feu! Chatterton

À la uneActualitéÉtudiantPolitiqueSociété

Affaire Duhamel : Sciences Po dans la tourmente, les étudiants n’en peuvent plus

À la uneBuzzInsolite

Un policier star de téléréalité visé par plusieurs enquêtes

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux