Nous apprenions ce matin que Marc Herpoux, binôme de Hervé Hadmar sur Les Témoins ou Au delà des murs, travaille sur une version moderne de l’oeuvre Les Misérables de Victor Hugo. Nous l’avons contacté pour en savoir plus.

Notre confrère Jean-Maxime Renault (Allo Ciné) évoquait ce matin sur Twitter un projet de nouvelle version de l’oeuvre de Victor Hugo par Marc Herpoux, auteur à l’univers bien identifiable que l’on a vu travailler sur des séries comme Les oubliées, Pigalle la nuit, Les Témoins ou Au delà des murs.

Projet alléchant s’il en est qui nous a poussé à en savoir plus sur cette série de 3 saisons, alléchant d’autant plus que Marc Herpoux est plus coutumier des œuvres originales et moins adepte des remakes / reboots et autres adaptations. Nous l’avons contacté pour en savoir plus car sur le papier, au vu de prises de position très en faveur des plus démunis, ce projet semble taillé sur mesure pour lui :

« Si j’ai accepté ce projet, c’est parce qu’il me correspond, comme vous le dites très bien. Le challenge est énorme : adapter les Misérables DE NOS JOURS!!! (ce qui nous sort du « simple remake », que j’aurai refusé — après l’adaptation de Robert Hossein — somptueuse — j’ai du mal à voir ce qu’on peut amener de mieux) ; faire 3 saison de 8 épisodes (ce qui nous éloigne de la mini-série centrée sur Jean Valjean — comme Robert Hossein, ou encore José Dayan, et bientôt la série anglaise avec Dominic West).  Nous ne sommes donc pas dans le « remake classique », ni dans une « simple adaptation » mais dans une totale relecture de l’oeuvre d’Hugo qui oblige à se demander : Qu’est-ce que la misère aujourd’hui ? Où est-elle ? Qui est Jean Valjean de nos jours ? Qui est Fantine aujourd’hui ? Qui sont les Thénardier ? A quoi ressemblent-ils ? Eviter la caricature et la facilité. Prendre le temps aussi (3 saisons) de traiter tous les personnages qui existent dans le roman… et qu’on ne voit presque jamais dans les adaptations classiques de 3, 4 ou même 6 heures. »

Projet éminemment politique donc. Ne reste plus qu’à savoir quelle chaîne saura prendre le risque de mettre à l’antenne un tel projet monumental mais très intriguant sur le papier.

Une version plus moderne de Les Misérables avait vu le jour en 1995 sous la direction de Claude Lelouch en 1995 avec Jean-Paul Belmondo, Michel Boujenah, Alessandra Martines, Annie Girardot, Clémentine Célarié, Philippe Léotard, Rufus, Philippe Khorsand, Jean Marais, Micheline Presle, Michaël Cohen, Ticky Holgado, Antoine Duléry, Salomé Lelouch, William Leymergie, Marie Bunuel, Jacques Gamblin, Nicole Croisille, Sylvie Joly, Darry Cowl, Daniel Toscan du Plantier et Robert Hossein.