Olivier Bost, sélectionneur national de l’équipe de France Juniors et sa fille, Margaux Bost se sont confiés au micro de VL.

Durant l’interview, ils sont revenus sur leurs joies et sur leurs peines dans une ambiance chaleureuse où la complicité père/fille était flagrante. Olivier Bost a retracé les moments forts de la carrière de sa fille. A 25 ans, Margaux Bost est déjà championne d’Europe par équipe dans la catégorie juniors (2006) puis en tant que jeunes cavaliers (2012). Aujourd’hui, elle suit les traces de son père et de son oncle qui n’est autre que Roger-Yves Bost, champion olympique à Rio. Elle était présente ce week-end à Bercy avec son fidèle As de Papignies.

Pénélope Leprevost de retour bientôt dans le haut niveau ?

Pénélope Leprevost a connu des mésaventures cette hiver. Les gérants du Haras de Clarbec ont annoncé la fin de leur collaboration avec l’une des meilleures cavalières française. Après plus de sept ans de collaboration, la championne olympique a vu partir Vagabond de la PommeRatina d’la Rousserie et Flora de Mariposa. Mais Olivier Bost se montre optimiste pour Pénélope. Il pense qu’elle va revenir très vite au haut niveau avec des nouveaux chevaux pouvant courir sur des CSO 5*. Des paroles qui sont donc plutôt encourageantes.

Une jeune génération prometteuse

Olvier Bost est revenu sur les jeunes espoirs tricolores. Il a notamment cité Edward Levy, Alexandra Paillot, Maelle Martin et Margaux Bost. En effet, Edward Levy commence a brillé dans les CSI 5* avec sa jument Rebeca LS mais aussi avec Sirius Black. Il remonte d’ailleurs petit à petit dans le classement des meilleures cavaliers du monde avec une belle 117ème place. Alexandra Paillot, elle, promet des grands moments de sport avec Uelem Croze et Polias de Blondel. Le sélectionneur de l’équipe de France junior a également indiqué que des stages étaient prévus pour que les jeunes cavaliers apprennent à gérer leur image sur les réseaux sociaux. Il a soulevé l’importance de ce genre de formation pour que la nouvelle génération donne la meilleure image possible d’eux et de leurs chevaux.

Vous pouvez regarder l’intégralité de l’interview en dessous :