À la uneActualitéInternational

Marioupol : Pourquoi les Russes veulent-ils absolument prendre la ville ?

marioupol

Après l’épisode de la maternité de Marioupol, l’armée russe aurait détruit, il y a deux jours, le théâtre de la ville, qui abritait des enfants. Accusé de criminel de guerre pour ces actes, pourquoi Vladimir Poutine prend-t-il tous les risques pour faire tomber Marioupol ?

Une position géographique stratégique

La ville de Marioupol se situe au sud-est de l’Ukraine, encerclée entre la frontière russe (55km), la République populaire de Donetsk (85 km), la ville occupée de Melitopol et la Crimée. Marioupol représente une sorte de séparation artificielle entre ces différentes zones occupées ou alliées de la Russie. Si la population de la ville est russophone, les habitants combattent et luttent contre l’invasion, qui offrirait à Poutine, une mainmise sur tout le sud du pays. 

Une ville portuaire 

Si la ville est un point géographique stratégique, elle est également le 4ème port d’Ukraine. Le premier, Odessa, est actuellement assiégée par l’armée russe et ne peut plus assurer de flux maritimes. Marioupol reste alors la seule option ukrainienne pour l’accès à la mer d’Azov. Cette voie maritime permet, depuis le début de la guerre, d’évacuer et de réapprovisionner. Si les villes portuaires de Marioupol et Odessa tombent aux mains des Russes, l’Ukraine sera encerclée au sud et à l’est sans aucune possibilité d’accès à la mer.

Accusé de crime de guerre notamment pour les attaques sur Marioupol, la Russie continue les frappes et bombardements, avec un mode d’emploi particulier. 

Marioupol a subi deux attaques considérées comme crimes de guerre : le bombardement de la maternité et la destruction du théâtre de la ville devant lequel était inscrit le mot “Enfant” en cyrillique. Au-delà de ces violentes attaques, l’armée russe tente de créer une sorte de blocus, d’isoler la ville et de piéger les habitants. Depuis la première frappe sur la ville, les infrastructures et constructions permettant l’accès à l’eau, au chauffage et à l’électricité ont été détruites. Les possibilités de fuite s’amoindrissent avec la destruction des ponts, gares, trains et routes. Les 441 000 habitants de Marioupol sont piégés et encerclés, sans nourriture ni électricité ; la plupart sont cachés dans leurs caves pour une durée encore indéterminée. 

À lire aussi : Pourquoi Odessa est si importante pour les russes et les ukrainiens

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéSéries Tv

On regarde ou pas ? Anthracite, la nouvelle série de l'équipe de Profilage

ActualitéCinémaHistoire

Godzilla vs Kong : est-ce que la Terre est vraiment creuse ?

ActualitéSéries Tv

C'était en 2000 ... Les experts, révolution scientifique dans la série policière

À la uneMédias

Secret Story : où peut-on revoir toutes les saisons de l'émission ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux