ActualitéHigh Tech

MasterCard travaille sur la carte bancaire biométrique

MasterCard teste la carte bancaire biométrique

Et si à la place du code PIN vous utilisiez vos empreintes digitales ? MasterCard travaillerait sur ce système révolutionnaire jugé plus sûr.

 

L’entreprise américaine teste actuellement un tout nouveau genre de carte bancaire. Après le paiement sans contact, on pourrait bientôt acheter…grâce à son empreinte digitale. Un simple contact du doigt éviterait ainsi l’utilisation d’un code PIN et permettrait de lutter contre les vols de cartes bancaires.

MasterCard teste la carte bancaire biométrique

 

La biométrie à la base de vos achats

Pour effectuer vos achats, vous n’aurez plus à paniquer pour vous souvenir de votre code PIN. Dans ces toutes nouvelles cartes, l’empreinte du possesseur sera stockée à l’intérieur de la carte. Une fois la carte dans le terminal, un seul doigt suffira : le terminal sera en effet équipé d’un détecteur. Histoire d’éviter de mauvaises surprises, le détenteur pourra même enregistrer deux de ses empreintes, à condition qu’elles lui appartiennent bien sûr.

Au niveau de l’apparence, la carte sera plus fine que les précédentes et se retrouvera cette fois équipé d’un capteur, situé sur un coin de l’objet. Lors du paiement, la personne devra donc avoir son pouce posé sur ce capteur au moment où la carte se retrouve dans le terminal.

 

Suffisant pour lutter contre la fraude ?

Actuellement en développement du côté de l’Afrique du Sud, MasterCard aimerait commercialiser cette nouvelle carte pour la fin de l’année. Si les prévisions sont exactes, l’achat par carte bancaire sera donc simplifiée dès l’année prochaine. L’un des points positifs de ces nouvelles cartes sera en effet la disparition du code PIN : plus besoin de se souvenir de son code à 4 chiffres.

Surtout, la principale lutte de cette innovation sera d’éviter les fraudes et les vols de codes. En plus de dérober la carte d’une personne, un voleur devra aussi posséder les empreintes digitales enregistrées de la personne. Si cela s’annonce plus compliqué que voler un code à 4 chiffres, cela ne devrait pas décourager les fraudeurs. Le même système biométrique avait été testé sur les smartphones et de nombreux experts avaient aussitôt démontré la possibilité de détourner ce système.

 

A lire aussi >> Apple s’engage à utiliser des matériaux 100% recyclés à l’avenir

Related posts
À la uneActualitéPolitique

"La police tue" : Philippe Poutou dérape dans VIPol

À la uneActualitéReportages

C'est quoi le QJ, le nouveau projet de Paris pour les jeunes ?

À la uneActualitéFoot

Emmanuel Macron jouera au match de foot du Variétés club de France

High Tech

Comment 1xBet réussit-il à impressionner tous ses clients?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux