À la uneActualitéFranceInternationalPolitique

Matteo Salvini, l’éternel provocateur Italien

Les relations entre Rome et Paris n’étaient déjà pas au beau fixe depuis l’arrivée au pouvoir de la coalition de la Ligue du Nord et du Mouvement 5 étoiles. Mais elles se sont largement dégradées avec le dossier sur la Libye.

Matteo Salvini, le vice-président du Conseil des ministres italien, a une nouvelle fois provoqué la France le 22 janvier sur la chaîne de télévision Canal 5. Il a déclaré « en Libye, la France n’a pas intérêt à stabiliser la situation, probablement parce qu’elle a des intérêts qui sont contraires à ceux de l’Italie. » Ce n’est pas la première fois que le vice-président montre son désaccord avec les décisions françaises. Il y a quelques jours, il avait affirmé qu’il soutenait le mouvement des Gilets Jaunes.

Le Ministre de l’Intérieur, n’est pas le seul à avoir fait une déclaration « houleuse », son bras droit et alter ego Luigi Di Maio a récemment accusé la France de poursuivre sa colonisation du continent Africain. « Il y a des dizaines de pays africains où la France imprime une monnaie, le franc des colonies, et avec cette monnaie, elle finance la dette publique française » a déclaré le Ministre du Développement économique, du Travail et des Politiques sociales.

“En France ils ont un mauvais gouvernement et un mauvais Président de la République. Macron parle de la réception, mais rejette les immigrants à la frontière. Les gens Français méritent mieux et les européens mai 26 mai donner un bon signal.”

Une demande de sanction contre la France

La colère des deux hommes politiques à l’égard de la France ne s’arrête pas qu’à des paroles. Di Maio a récemment demandé à l’Union Européenne de sanctionner la France. « Si ce pays n’avait pas les colonies africaines, parce que c’est ainsi qu’il faut les appeler, elle serait la 15e puissance économique mondiale, alors qu’elle est parmi les premières grâce à ce qu’elle est en train de faire en Afrique. » Le Ministre du développement Italien juge la France responsable du drame des migrants en Méditerranée en les « faisant partir » d’Afrique.

Mais cette décision et cette envie de sanctionner la France ne sont pas passées inaperçues aux yeux de la diplomatie française. C’est pourquoi Nathalie Loiseau, Ministre chargée des Affaires européennes a pris la décision de convoquer l’ambassadrice d’Italie, Teresa Castaldo au Quai d’Orsay le 21 janvier dernier pour trouver une solution et essayer d’apaiser les tensions entre les deux pays. La Ministre dénonce des « propos inacceptables » sans faire plus de déclarations.

Related posts
À la uneActualitéBrèvesNumériqueSociété

Facebook espionnait les utilisateurs IOS à travers la camera

À la uneLa Loi des SériesSéries Tv

La loi des séries s'la raconte : Goldorak, ce qui se cache derrière la VF de la série | La loi des séries #333

À la uneActualitéBrèvesCinémaCulture

Joker : des scènes enlevées car trop folles

À la uneActualitéCinémaCulture

Le Mans 66, une grande Histoire vitesse grand V

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux