À la uneSport

Max Verstappen champion du monde de Formule 1

Au terme d’une saison palpitante et d’ores et déjà prête pour rentrer dans les annales de la F1, du sport automobile et du sport de manière générale, le tumultueux génie Verstappen est devenu pour la première fois champion du monde de la discipline. Il rentre parmi le gotha du sport automobile et peut-être encore plus après une saison à cravacher face à la légende ultime de ce sport, Lewis Hamilton.

Malheureusement, les puristes de ce sport garderont en tête les tristes heures de la FIA et des décisions de course alternant invention de règles, magouilles télévisées en direct et incompétence tout au long des Grand Prix palpitants connus cette saison.

Cela n’a pas empêché le spectacle d’être au rendez-vous, peut-être même un peu trop ! La saison aura été plus suivie que jamais et aura également permis l’arrivée des néophytes devant ce sport. Les parieurs sportifs auront également pu se languir d’une telle rivalité entre les deux protagonistes, profitant sur Bet365 des meilleures cotes et d’opportunités aussi fortes que le suspens en piste à chaque week-end de course.

Une saison excitante

Dans l’ère hybride de la F1, l’hégémonie des monoplaces Mercedes avait tendance à rendre certains Grand Prix quelque peu monotones, voire soporifiques pour certains. En cette saison 2021, la grande majorité des courses organisées auraient les arguments pour figurer dans la liste des plus marquants de ce siècle. Puisqu’ils ne se sont jamais lâchés, Lewis Hamilton et Max Verstappen auront animé la majeure partie des courses, bataillant à chaque mètre pour la victoire et les 25 points, laissant très souvent les 18 autres pilotes à de longues secondes derrière et offrant une preuve supplémentaire de leur talent supérieur aux autres membres de la grille.

Elle a également laissé place à des accrochages et des décisions de moins en moins compréhensibles par la direction de course, alimentant à chaque semaine de course, un peu plus les discussions et en fin de saison, les scandales.

Hamilton fut la victime des décisions lors du dernier GP

L’histoire retiendra malheureusement qu’en plus des accrochages engagés entre les deux pilotes comme à Monza ou bien Silverstone, la FIA et son directeur de course Michael Masi – dont les connaisseurs espéreront ne plus jamais voir diriger une course dans la catégorie reine – auront ajouté leur grain de sel, là où le talent et la hargne des deux pilotes suffisaient amplement.

Les décisions successives et la presque invention de règle à Abu Dhabi pour la grande finale du championnat où les deux pilotes possédaient le même nombre de points avant le début de la course sont venus clôturer la fête, une semaine après avoir marchandé ouvertement avec Red Bull en Arabie Saoudite pour la première négociation de l’histoire en live entre une écurie et une direction de course.

Tout comme Hamilton aurait mérité son huitième titre pour définitivement effacer le record de Michael Schumacher, Max Verstappen n’a en rien volé son titre et a fait preuve tout au long de la saison, d’un immense flegme, permettant à son talen de se mettre en avant plus qu’autre chose.

Progression mentale et titre

Longtemps, la tare de Verstappen était représentée par son caractère bien trempé, qu’il a certes conservé tout au long de la saison mais surtout, de l’implémenter au cœur d’actions irréversibles, traduisibles par de vrais coups de sang en piste. Impétueux au possible, ce manque de calme et de discernement lui a souvent joué des tours et faisait d’ailleurs craindre aux observateurs sa réelle capacité à jouer plus qu’une victoire sur une course mais bien sur le long terme, le championnat du monde des pilotes.

Toujours aussi agressif en piste, il aura toutefois exclu les erreurs mentales majeures et plus que la meilleure monoplace du plateau cette saison, il s’agit probablement de l’argument numéro 1 qui lui a permis de remporter le titre.

A 24 ans, il est donc devenu le premier champion du monde néerlandais de l’histoire et va désormais chercher à construire sa propre légende.

Il a donné rendez-vous à tout le monde en mars 2022 pour le début d’une nouvelle saison de Formule 1, mise en avant par le nouveau changement de réglementation et la disparition de la voiture numéro 33. Car en effet, Max Verstappen sera bien le numéro 1 !

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneMusiquePeople

Aya Nakamura en garde à vue... c'est quoi cette histoire ?

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... "Tout le monde ment" avec Vincent Elbaz

À la uneModeReportages

Hôtel Mahfouf : on a testé la boutique de Léna Situations

ActualitéSport

5 événements sportifs qui ont subi un boycott

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux