À la uneActualitéFranceRégions

Mesure choc à Angoulême

Depuis mercredi, la mairie d’Angoulême a pris l’initiative de grillager neuf bancs du centre-ville. Une démarche qui vise à décourager l’installation de SDF dans cette zone. Le maire a néanmoins été contraint de “retirer provisoirement” ces grillages métalliques afin d’éteindre les polémiques.

A la veille de Noël, Angoulême a assisté à une opération anti-SDF inédite. La mairie et les commerçants de la place du Champ-de-Mars se plaignent des “dealers qui font fuir les clients” ainsi que de “bagarres alcoolisées” qui impliquent bon nombre de SDF. Dans Sud-Ouest, le président de l’association des travailleurs de la galerie du Champ-de-Mars explique: “Avec ces bancs, ce sont les dealers et les cas sociaux que nous voulons éloigner de cet endroit stratégique de la ville”.

Grosse vague d’indignation

Angoulême est donc au cœur de débats depuis mercredi. Sur sa page Facebook, le maire UMP de la ville, Xavier Bonnefont, a précisé que “cette mesure ne vise aucunement les SDF, mais les marginaux qui se livrent à une alcoolisation récurrente”. Pas suffisant pour éteindre la polémique, sur les réseaux sociaux, plusieurs Angoumoisins ont affiché leur mécontentement. Capitale de la BD, certains artistes ont demandé au maire par le biais d’une lettre publique de revenir sur cette initiative: “Il est très délicat pour nous, dessinateurs, journalistes, éditeurs, amateurs de bandes dessinées ou simples passants d’accepter cette manifestation d’intolérance, de laideur et d’indignité sans broncher. Nous vous demandons donc de retirer ces grilles et de rendre aux bancs publics d’Angoulême leur fonctionnalité. Nous aimerions y poser nos fesses lors du prochain festival. Cela vous éviterait des embarras et des manifestations supplémentaires de notre désarroi.”

Surprise la nuit dernière

 

Face à cette indignation générale, la mairie d’Angoulême a décidé cette nuit de “retirer provisoirement” le grillage bloquant l’accès aux neuf bancs. Le projet n’est toutefois pas abandonné car ces grilles seront “réinstallées” insiste le maire. “Il s’agit d’une installation paysagère contenant des galets, qui s’inscrit dans l’esthétique minérale du lieu.”

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneInternationalSéries Tv

On a vu pour vous... The Comey rule, les coulisses de l'élection de Trump

À la uneActualitéMédias

Mask Singer : bilan de l’émission du samedi 24 octobre

À la uneActualitéFormule 1Sport

F1 : Lewis Hamilton détrône Michael Schumacher

À la uneInternationalSport

[INTERVIEW] Mick Foley se confie avant Hell in a Cell 2020

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux