Covid19: Conférence de presse d’Edouard Philippe sur la stratégie contre le Covid19. Prolongation du confinement jusqu’au 15 avril minimum. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

À la uneActualitéInternational

Migrants enfermés dans des cages : Trump assume

On connait à présent Donald Trump et sa politique plutôt extrême en matière d’immigration. Cela a des conséquences dramatiques puisque des milliers d’enfants migrants ont été séparés de leurs parents depuis la mi-avril. D’après l’administration américaine, ils seraient environ 2 000.

Même Melania Trump réfute cette politique. La première dame plaide en faveur d’un accord rapide au Congrès afin d’adopter une réforme de l’immigration. En effet, son mari applique une politique d’immigration ferme qui cause la séparation de milliers de familles.

Des jeunes détenus dans des cages

Les enfants migrants qui passent la frontière mexicaine avec leurs parents sont directement placés dans des centres spécialisés pour mineurs. Ce weekend, de nombreux médias ont diffusé des images qui ont provoqué l’indignation. La plupart de ces dernières proviennent directement des services des douanes et de la protection des frontières américains.

Comme le montrent les images, les mineurs sont détenus dans des cages en fer au sein même des centres d’accueil. D’après les médias, chaque cage pourrait contenir 20 enfants. Ces derniers disposent seulement de bouteilles d’eau, de chips et de couvertures de survie. Les adultes, quant à eux, sont arrêtés et détenus dans des prisons fédérales.

À LIRE AUSSI : L’incroyable film projeté par Trump lors de sa rencontre avec Kim Jong-Un

La “tolérance zéro” assumée

Début mai, le ministre de la Justice a annoncé une nouvelle fois cette “tolérance zéro” pour les clandestins. Ces derniers sont arrêtés et directement inculpés pour entrée illégale sur le territoire. “On ne peut donner l’immunité à des gens qui amènent avec eux des enfants, de manière imprudente et illégale. Beaucoup d’entre eux n’ont pas du tout de raisons légitimes de venir“, a en effet affirmé Jeff Sessions, soutenu par Donald Trump. Il met la faute sur les démocrates :

Les démocrates sont le problème. Ils ne se soucient pas de la criminalité et veulent des immigrants illégaux, peu importe à quel point ils peuvent être, pour verser dans et infester notre pays, comme MS-13. Ils ne peuvent pas gagner sur leurs politiques terribles, donc ils les voir comme des électeurs potentiels !

C’est la faute des démocrates pour être faible et inefficace avec la sécurité des pensionnaires et la criminalité. Dites-leur de commencer à penser aux gens dévastés par le crime provenant de l’immigration clandestine. Changez les lois !

Hier, le Haut-Commissaire de l’ONU aux Droits de l’Homme a appelé le gouvernement américain à ne plus séparer les enfants de leurs parents, qualifiant la politique menée “d’inadmissible” et “cruelle”.

Related posts
À la uneBeautéBeauté-femme

Confinement : 3 gestes à adopter pour prendre soin de sa peau

À la uneActualitéLittérature

Confinement : Des e-books gratuits en téléchargement

À la uneFranceMédiasSport

Interview – Christophe Licata ( Danse avec les stars)

À la uneBeautéBeauté-homme

3 règles à suivre pour avoir une belle barbe

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux