À la uneCultureNon classéPop & Geek

Mob Psycho 100 II, get ready, l’anime de la décennie ?

Mob Psycho 100 II 01

En 2016, Mob Psycho 100 était arrivé à un moment où personne ne l’attendait et avait créé la surprise générale. Posant les bases d’un univers solide aux couleurs acidulées, la série n’avait cependant pas eu le temps de faire évoluer ses personnages. Mais nous voici en 2019 et la saison 2 arrive bien décidée à rectifier le tir. Gagnant ?

Alors qu’en 2016 beaucoup de gens attendaient l’anime One Punch Man comme la série qui allait révéler l’auteur ONE au grand public, on était moins nombreux à voir Mob Psycho 100 du même œil. Pourtant, le premier trailer laissait entrevoir quelque chose de plus atypique dans le paysage shonen-isant de la japanime. Avec ses dessins grossiers, simplifiés à l’extrême et ses couleurs vives, on pouvait croire à une mauvaise farce de la part du studio Bones et du réalisateur Yuzuru Tachikawa. Ce serait oublier que la structure est réputée pour ses séries qui en mettent plein la vue visuellement ! De Space Dandy à Blood Blockade Battlefront en passant par Concrete Revolutio, le studio a maintes fois fait ses preuves sur le plan technique dans la décennie. Avec un tel étalage et une première saison très réussie, il fallait bien finir les années 2010 sur une apothéose.

Mob Psycho 100 II 02

Pour les deux du fond qui ont du mal à suivre, on va rappeler les faits. Shigeo Kageyama, surnommé Mob, est un lycéen des plus ordinaires, tellement ordinaire qu’il est insignifiant. De surcroît, il est incapable de prendre des décisions par lui-même et sa timidité maladive l’empêche de se déclarer à la fille qu’il aime secrètement. Pourtant, le garçon est doté de pouvoirs psychiques extrêmement puissants qui lui permettraient de dominer le monde si il le voulait. Travaillant pour un charlatan du nom d’Arataka Reigen qu’il considère comme son maître, il exorcise les mauvais esprits nuisant au quotidien des êtres humains.

Mob Psychanalyse

Je sais pas pour vous mais nous, le thème de cette saison 2 était un véritable mystère. Malgré l’excellence de la saison 1, elle restait surtout une introduction en 13 épisodes de l’univers et des personnages de Mob Psycho 100. C’est en toute logique que cette nouvelle fournée va s’attarder sur la nouvelle résolution de Mob : s’affirmer et devenir protagoniste de sa propre vie. Le jeune homme va alors chercher à s’émanciper et prendre des décisions vis-à-vis de son entourage, à commencer par son amour de toujours, Takane. Mob va d’ailleurs aussi devoir régler quelques comptes avec son mentor dans un arc dédié. Coupant le statu quo plus vite que prévu entre les deux complices, la tension montera jusqu’à un final bouleversant dont je vous mets au défi de pas verser une larme.

Mob Psycho 100 II 03

Comme dans la saison 1, le dernier tiers de la série se concentre sur l’action avec le retour de l’organisation Tsume. L’occasion d’introduire une belle brochette de nouveaux personnages haut en couleurs mais aussi des combats complètement dingos. Et si on aurait pu craindre que la série mette de côté ses thématiques pour nous servir de la baston à foison, il n’en est rien. Mob n’est d’ailleurs pas le seul personnage en quête d’émancipation. L’indépendance et l’affirmation de soi sont les fils rouges qui ne lâchent jamais la série.

Ennui 0%, Patate visuelle 100%

Bon allé, on vous voit venir avec vos mines impatientes là, on va parler du point que vous attendez tous. La saison 1 pouvait déjà se vanter d’être au coude à coude avec One Punch Man sorti quasiment en même temps. Si à l’époque on pouvait se faire la gueguerre pour savoir lequel des deux était le plus bluffant visuellement, il n’y a plus de doute à avoir avec la saison 2. Mob Psycho 100 offre ni plus ni moins parmi les séquences d’animation les plus incroyables de la décennie. Alors que la saison 1 atteignait la stratosphère, à présent, on touche au nirvana.

Mob Psycho 100 II 04

Et ça ne se limite pas à de la pure technique, la série redouble sans cesse d’intelligence et d’imagination dans sa composition et sa mise en scène. Pas un seul épisode ne faiblit en terme de qualité et certains offrent même un spectacle que des films d’animation gros budget pourraient envier. Le pinacle est atteint dans l’extraordinaire épisode 05 compilant 24 minutes de pure folie pour la rétine. A ce stade là, on se demande jusqu’où vont les limites du studio Bones bien décidé à conclure l’ère Heisei de la plus magistrale des façons.

On a déjà usé de superlatifs à n’en plus finir et vous devez vous dire qu’on exagère un peu. Si je vous disais que cet anime n’a pas de défaut, je ne vous parlerais pas de quelques passages expédiés un peu vite notamment au début et à la fin du dernier arc. Je ne vous parlerais pas non plus du twist accompagnant un cliffhanger de malade mental au milieu de la série mais désamorcé très vite de manière décevante. Je ne vous ferais pas non plus l’affront de dire que les musiques de l’ami Kenji Kawai manquent de thèmes mémorables pour les oreilles de votre serviteur. Pour sûr, les pouvoirs de Mob ne lui apportent pas la perfection mais il la l’effleure régulièrement.

Your life is your own

Difficile de faire mieux que la première saison de Mob Psycho 100 qui mettait déjà la barre très haute. Malgré nos inquiétudes, force est de constater que le studio Bones s’est surpassé pour offrir une suite encore meilleure sur absolument tous les plans. Exploitant parfaitement les bases posées précédemment, la série s’en sert comme tremplin pour offrir ce qui figurera très certainement au panthéon de l’animation japonaise des années 2010. Techniquement incroyable mais évitant le piège d’oublier qu’il est une psychanalyse avant tout, Mob Psycho 100 II confirme qu’on est en présence là d’un très grand anime qui fera date. Après un tel coup de maître, comment ne pas attendre la saison 3 qui mettra un point final à l’histoire ? Merci Yuzuru Tachikawa, merci Bones, merci ONE !

Mob Psycho 100 II 05

Mob Psycho 100 est visionnable en intégralité sur le site Crunchyroll. Le manga dont il est tiré est édité chez Kurokawa.

Related posts
À la uneEmissionsLe Grand N’importe QuoiNon classé

Verino dans Le Grand N’importe Quoi | LGNQ #136

À la uneBrèvesSéries Tv

Derby Girl : Chloé Jouannet à la tête d'une série pour France TV Slash

À la uneActualitéEntrepreneurÉtudiantFranceNumériqueVie Étudiante

La 2e édition du Amazon Campus Challenge

À la uneActualitéNon classéPolitique

Envoyé Spécial révèle les secrets de l’affaire Benalla

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux