EmissionsLes As du placard

Paie ta Mort, Perds ton Fric | Les As du Placard #73

Mort - LADP 73

Paie ta Mort, Perds ton Fric

Un concept, une notion : La mort, de l’art de l’enrichissement

Quand l’argent empoisonne la mort, il ne sort de la mort que de la colère“, Emile Zola. Faire de la Mort une source économique est une réalité. Outre le “marché de la mort”, un commerce étroitement contrôlé, divertir sur le thème de la Mort est devenu monnaie courante. Films, bandes dessinées, visites organisées, … La Mort a perdu de sa superbe.

La Mort - LADP 73

La Gâcheuse – R. Magritte

Omniprésente, la Mort apparaîtrait paradoxalement comme une notion plus diluée. Le relai d’une information continue à son sujet par l’intermédiaire des médias ou l’expérience personnelle en sont autant d’exemples. Mais la Mort serait-elle devenue une notion sujette au déni ? Le culte de l’éternelle jeunesse étroitement corrélé à l’allongement de l’espérance de vie apparaîtrait comme le superficiel retardateur d’une échéance inéluctable.

L’émission des As

Quarante ans, c’est la vieillesse de la jeunesse, mais cinquante ans, c’est la jeunesse de la vieillesse“, Victor Hugo. Culte de la jeunesse éternelle, peur de l’affaiblissement et parts de marché riment avec société de consommation. Là où l’apparence compte, le prix n’importe plus. Retarder virtuellement les affres du temps pourrait implicitement s’apparenter à tricher avec sa propre fin : mourir vieux mais mourir beau.

Alors que la Mort semblerait être un sujet propice au déni, elle n’a jamais été aussi présente. Pourtant, cette confrontation semble s’être délayée. Au sommaire de cette émission, la Mort apparaît comme un sujet dédramatisé. Le sensationnel des médias ou les industries du divertissement en ont fait un pilier de leurs revenus. Mourir rapporte gros.

Mort - LADP 73

The Grim Adventures of Billy & Mandy

Mais la Mort est-elle pour autant dédramatisée ? Sujet d’inquiétude économique, la Mort porte le poids de ses obsèques. L’embellissement du mort, l’organisation des funérailles, le développement d’options bancaires illustrent le coût d’un enterrement. Marché peu commun, les pompes funèbres demeurent néanmoins pour tous un parcours personnel entre deuil et portefeuille.

Une émission animée par : Guillaume Togay de Varennes avec pour chroniqueurs : Victoire Chevreul, Cédric Fuentes et Marie-Adélaïde Bouyssou.

Aller plus loin :

[tabs tab_names=”Quelques Liens|Le Débat des As|Pauses Musicales” initial=”1″]
[tab]

Une analyse sur le site Capital.fr : Les crèmes anti-rides soignent leurs marges

Une émission de France Culture : Miroslav Radman, Une éternelle jeunesse

Une interview sur La Libre : L’homme qui vivra 1000 ans est déjà né


[/tab]

[tab]

Les As vous propose un débat préparé entre chroniqueurs pour clore l’émission sur le sujet de la mort.

Le débat des As. Est-ce de l’intérêt de l’Etat que l’on meurt plus tôt ?


 


[/tab]
[tab]


[/tab][/tabs]

Une idée, un apport ? N’hésitez pas à interagir, commenter ou partager !

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
EmissionsLess & The City

Léa Djadja, invitée de Less And the City #41

EmissionsIls Ont Fait la Une

Cécilia Cara, invitée de Ils ont fait la Une #30

EmissionsTohu Bohu Rap

C'est MK dans le Tohu Bohu #274

EmissionsLe Sporting Club

Grégory Mallet, invité du Sporting Club #279

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux