À la uneActualitéPop & Geek

Mortal Kombat : 5 anecdotes à savoir sur le jeu culte

Alors que le nouveau film Mortal Kombat a récemment été annoncé, nouvel essai après le long métrage sorti en 2021 qui avait déçu , nous nous souhaitions revenir sur quelques anecdotes qui entourent cette saga culte

4 hommes pour 6 millions de jeux vendus

Si le premier Mortal Kombat a eu un très grand succès, cela n’est dû qu’à quatre hommes. Dans une interview accordée au magazine Nintendo le 23 octobre, Ed Boon, le programmeur, déclarait ceci : « J’étais le seul programmeur, John Tobias et John Vogel étaient les deux seuls graphistes et Dan Forden était l’unique compositeur de musiques. C’était comme ça. On a développé le premier Mortal Kombat en dix mois, du début à la fin, et les versions finales se sont vendues à plus de six millions d’exemplaires ».

Rivalité avec Street Fighter

Quand le premier opus de Mortal Kombat sort en 1992, la volonté des ses créateurs est simple : rivaliser avec l’autre grand jeu de combat qui est Street Fighter. Sur le marché depuis déjà cinq ans, la série a un avantage mais cela ne déconcerte pas les développeurs de Mortal Kombat qui souhaitent se distinguer, notamment par leur aspect graphique et la violence des combats. Trente ans après, les deux sagas existent toujours et restent des références dans le jeu de combat chez les amateurs de jeux vidéos.

Dans le viseur des politiques

La violence qui est au cœur des ces jeux est d’ailleurs ce qui attira des problèmes à Mortal Kombat. Dès sa sortie, des inquiétudes sont ressenties dans le cadre politique et certaines personnalités vont faire de la violence le fer de lance de leur combat contre les jeux vidéos. C’est le cas par exemple du sénateur américain Lieberman, qui ne se contenta pas de s’attaquer à Mortal Kombat. C’est d’ailleurs cette violence qui avait convaincu Nintendo de censurer les traces de sang dans les jeux.

Noob Saibot

Mortal Kombat regorge de personnages, d’ailleurs certains restent secrets si vous n’arrivez pas à les débloquer. Parmi ces protagonistes existe Noob Saibot, un personnage vêtu d’une armure noire, ne laissant apparaître presque aucun trait de son visage si ce n’est ses yeux. Un personnage mythique qui apparaît dès le second volet de la série de jeux. Son nom est crée grâce à deux personnes que nous avons évoquées précédemment. Il s’agit d’Ed Boon et de John Tobias. Inversez l’ordre de leurs deux noms de famille et vous obtenez Noob Saibot.

Jean-Claude Van Damme

A l’origine, Mortal Kombat devait être une adaptation du film Universal Soldier dans lequel l’acteur Jean Claude Van Damme jouait. A cette époque, le belge enchaînant les films d’arts martiaux et il devait donc être le personnage principal de ce jeu. De par un concours de circonstances, cela ne s’est pas fait mais l’équipe de développement a tout de même souhaité faire un clin d’œil à cet acteur et c’est ainsi qu’est né le personnage de Johnny Cage. Coup du sort, Jean Claude Van Damme jouera en 1994, soit deux ans après le premier Mortal Kombat, dans le film Street Fighter : L’ultime combat, inspiré de la saga éponyme rivale.

A lire aussi : Star Wars : qu’est ce que le “sabre noir” ?

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéPolitique

C'était en 1922, il y a 100 ans... la marche sur Rome de Mussolini

ActualitéInternational

5 éléments pour comprendre les fondements de la République islamique en Iran

À la uneCinémaPeople

Don't Worry Darling : que se passe-t-il dans les coulisses du film ?

À la uneSéries Tv

Plus belle la vie : le début de la fin d'une histoire

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux