À la uneActualitéFrancePolitiqueRégions

Municipales à Lyon : Etienne Blanc, seul et unique candidat de la droite

La droite lyonnaise se “rassemble”. Etienne Blanc vient d’être désigné candidat “Les Républicains” aux municipales tandis que son candidat dissident annonce son ralliement.

Les prochaines élections municipales et métropolitaines se préparent activement à Lyon. Alors que Gérard Collomb et David Kimelfeld sont en guerre ouverte depuis le retour à Lyon de l’ancien ministre de l’Intérieur, la droite espère tirer son épingle du jeu et rafler l’Hôtel de Ville et la Métropole de Lyon à “La République En Marche”. Pour cela, rien de tel que de jouer la carte de l’unité face à la division.

Un proche de Wauquiez investit “à l’unanimité” 

C’était la candidature qui semblait le plus rassembler. En allant chercher l’ancien maire de Divonnes-Les-Bains (Ain) et M. Finances de Laurent Wauquiez, l’objectif des Républicains était d’éviter les querelles de chapelles. Un effort salué et confirmé hier soir par l’état-major national des Républicains.

Etienne Blanc a été officiellement investit “candidat Les Républicains” pour les prochaines municipales. Un choix qui n’est en rien une surprise comme il était le seul candidat. Une investiture “votée à l’unanimité” précise le vice-président de la commission nationale d’investiture et député du Rhône Patrice Verchère.

Le dissident de la droite Pascal Blache rentre dans le rang

L’aventure en solitaire de Pascal Blache vient de prendre fin. Le maire du 6e arrondissement de Lyon et candidat dissident de la droite – qui jouait la carte du non-aligné – annonce son ralliement à Etienne Blanc. “Ses envies pour Lyon me conviennent et sa méthode pour les conduire aussi” justifie-t-il dans un entretien au Progrès.


 “Il vient apporter un regard différent et novateur, très ouvert sur le monde économique. Il a une image d’homme modéré, ce qui est un plus très significatif” précise Etienne Blanc. L’ambition des deux hommes : “La ville de Lyon. Pour gagner la Métropole, il faut gagner Lyon” lancent ceux qui veulent “une ville apaisée”.

Rendez-vous en mars 2020.

 

 

A LIRE AUSSI

Laurent Wauquiez va lancer un “Prix Marin” pour “les héros du quotidien”

Lyon : l’école de Marion Maréchal-Le Pen attaquée par l’extrême gauche

 

 

 

Related posts
À la uneActualitéArt / Expo

La photographie qui a changé notre compréhension du SIDA

À la uneCultureFranceSéries Tv

"Carrément craignos" : la nouvelle série de Jean-Pascal Zadi débarque sur France.Tv

À la uneSéries Tv

Les mystérieuses cités d'or bientôt en spectacle musical au Théâtre des Variétés

À la uneFrance

Direct | Marseille : un homme armé d'un couteau interpellé près d'une école juive

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux