À la uneActualitéFrancePolitique

Najat Vallaud-Belkacem, sa rentrée 2016 dans le cyclone

vallaud-belkacem

Elle est sur tous les fronts en cette rentrée scolaire 2016, en tant que ministre de l’Éducation et leadeuse de la réforme des programmes. Najat Vallaud-Belkacem est aussi pressentie pour la primaire socialiste en vue de l’élection présidentielle de 2017, à la place d’un certain François Hollande. Portrait actualisé de la personnalité politique sans doute la plus médiatique de la rentrée.

Sa virulence envers la droite, ce 29 août à l’Assemblée nationale pour défendre l’évolution des programmes du collège, est révélatrice de la conviction en “sa” réforme. Najat Vallaud-Belkacem est sur tous les fronts à l’orée de sa dernière rentrée en tant que ministre de l’Éducation. Non seulement les programmes, la laïcité et le recrutement des enseignants font partie des principaux dossiers que doit gérer “NVB”. Bref, la ministre imprime un rythme d’enfer ces derniers temps.

Najat Vallaud-Belkacem, une ministre particulièrement polyvalente

Dans ce portrait, nul épanchement sur la place du latin ou du grec au collège, pas plus que sur les effectifs de l’Éducation nationale ou même sur sa supposée candidature à l’élection présidentielle de 2017. Peut-être juste mentionner que sa candidature pour l’échéance à l’Élysée en avril prochain est encore loin d’être effective.

À lire aussi : Najat Vallaud-Belkacem annonce une revalorisation des enseignants

Intéressons-nous plutôt à la personnalité, à son investissement sans hésitation aucune sur plusieurs tableaux. Déjà depuis son entrée au gouvernement, dès 2012, elle s’est occupée de thèmes aussi variés que la légalisation du cannabis, les droits LGBT, les droits des femmes l’avortement et le numérique.

Des combats toujours plus nombreux

Autant dire que “NVB” n’a jamais véritablement arrêté de lutter pour ses missions, et ce n’est pas en cette rentrée qu’elle va lever le pied. Son investissement dans l’éducation semble être (avoir été) le fer de lance de son “quinquennat” ; son bilan sera à comparer avec celui de ses prédécesseurs Vincent Peillon et Benoît Hamon. Incarnation de la jeunesse (priorité assumée de François Hollande) et de l’intégration (elle a été naturalisée française en 1995), Najat Vallaud-Belkacem a également beaucoup œuvré pour l’égalité des chances. Preuve de sa passion pour l’éducation, elle était présente à une l’inauguration d’une école à Sadirac, en Gironde :

La voir donc chercher autant la médiatisation est donc une suite logique de l’engagement de “NVB” dans toutes ses causes. Il est sans doute encore trop tôt pour elle pour se lancer dans la course à l’Élysée, tant son bilan global est attendu, conséquence directe de toute son implication dans le gouvernement.

Retrouvez ci-dessous l’interview exclusive réalisée par Radio VL avec Najat Vallaud-Belkacem, en décembre 2015 :

Najat Vallaud-Belkacem : “une élection n’est jamais faite avant l’heure”

About author

Informer, décrypter, divertir
    Related posts
    À la uneBrèvesCinéma

    Marvel : la bande d’annonce de Shang-Chi et la légende des Dix Anneaux dévoilée

    À la uneBrèves

    Chine : des scientifiques ont créé 132 embryons homme-singe

    À la uneBrèvesFaits Divers

    Un couple de retraités réserve prés de 800 créneaux de vaccination

    À la uneCultureInternational

    5 éléments pour comprendre … le démon Valak (Conjuring 2, La Nonne)

    Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux