Un avion de ligne de la Southwest Airlines a du se poser en urgence à Philadelphie ce mardi 17 avril. En cause, un réacteur a explosé en plein vol. Sur les 148 personnes à bord, seule une femme a perdu la vie. Elle a été touchée par l’éclat du hublot qui a cédé.

Et soudain, un énorme BOOM a retenti dans le ciel de la bannière étoilée. C’est certainement la frayeur d’une vie que se sont faites les passagers et l’équipage du Boeing 737 reliant New-York à Dallas. Il s’agit du premier vol commercial meurtrier sur le sol américain depuis 2009.

Quels sont les faits ?

Après avoir décollé de La Guardia, à New-York, le 737 de la Southwest connaît un incident technique. Un hublot est brisé dans l’explosion d’un moteur, heureusement l’avion n’a pas pris feu. « Il manque des morceaux » communique la pilote Tammie Jo Shults, qui poursuit calmement  « Nous avons des blessés (…) Ils disent qu’il y a un trou et que quelqu’un est sorti. » La cabine est alors dépressurisée, les masques à oxygènes tombent. La pilote décide de descendre en basse altitude, pour que les personnes puissent survivre. En effet, à cette hauteur, il fait trop froid et l’oxygène manque. Le calvaire s’achève à 11h20, lors le Boeing atterrit à Philadelphie.

Une passagère est décédée

Lors de l’explosion, une passagère a été touchée par le hublot, provoquant une grave blessure. Elle a ensuite été partiellement happée à l’extérieur de l’avion. Des passagers ont eu un comportement héroïque. Tim McGinty, Andrew Needum sont devenus des héros en rattrapant la femme avant qu’elle ne fasse le grand saut, et surtout en lui adressant un massage cardiaque à bord de l’appareil, ce qui l’a maintenue en vie. Malheureusement, Jennifer Riordan, 43 ans, mère de deux enfants, a succombé à ses blessures juste après l’atterrissage.

 

 

Tammie Jo Shults, une héroïne américaine

La pilote est vite devenue un symbole dans le pays de tous les possibles. Tammie Jo Shults a notamment été remerciée pour « courage dans cette situation traumatisante ». Son parcours est exemplaire. À 56 ans elle est l’une des premières femme pilote de chasse. Déterminée, elle est la première femme à avoir volé dans un avion de combat F/A-18 Hornet. Instructrice dans la Navy, elle est pilote pour Southwest depuis 25 ans.
Cet incident a aussi rappelé des souvenirs glorieux à la patrie de l’aigle. En 2009, Chesney Sullenberger avait réussi à faire amerrir son avion sur la rivière Hudson à New-York sans faire de mort. Il était devenu un héros américain, immortalisé en 2016 par le film « Sully » de Clint Eastwood.

À LIRE AUSSI… Comment bien préparer son voyage : choisir son billet d’avion