À la uneActualitéFrancePolitique

Nicolas Hulot va-t-il sortir un livre sur son expérience gouvernementale ?

Les Editions de l’Aube annoncent, la sortie – ce vendredi – d’un ouvrage de Nicolas Hulot intitulé « Ne plus me mentir ». Problème : l’ex-Ministre dément « catégoriquement » n’avoir participé « ni de près, ni de loin » à ce livre. Décryptage.

« Il est éclairant d’entendre une dernière fois sa parole ». C’est ainsi que le journaliste Eric Fottorino, fondateur du magazine « Le 1 », introduit la préface d’un livre d’entretiens avec Nicolas Hulot. En effet, les éditions de l’Aube annoncent – ce vendredi – la sortie d’un ouvrage « testament » sur l’expérience gouvernementale de l’ancien Ministre de la Transition écologique, intitulé « Ne plus me mentir. Entretiens avec Nicolas Hulot ». Cependant, Nicolas Hulot dit s’être imposé « une période de réserve, de silence et de discrétion » pour ne pas entraver la politique gouvernementale et affirme ne pas avoir préparé d’ouvrage et ne pas avoir l’intention de le faire pour rester loyale vis-à-vis d’Emmanuel Macron et d’Edouard Philippe pour lesquels il disait avoir « le plus grand respect » sur France Inter. Nicolas Hulot va-t-il (ou non) sortir un livre sur son (bref) passage en politique ? VL vous en dit plus.

Un livre présenté comme la « borne témoin d’une ambition déçue »

Un livre qui fait polémique avant même sa sortie. Ce lundi à 6h du matin, Franceinfo annonce la publication d’un livre « de » Nicolas Hulot. Un ouvrage bon marché (vendu 9.90€) sur son expérience gouvernementale qui ferait l’effet d’une bombe. Le projet, c’est le fondateur du magazine « Le 1 », Eric Fottorino, qui en a eu l’idée.  Dans les colonnes de Marianne, il explique vouloir « sortir de l’éphémère et s’arrêter sur des moments marquants », après une rupture spectaculaire. Dans sa préface, Eric Fottorino souligne qu’il est « éclairant d’entendre une dernière fois sa parole [celle de Nicolas Hulot] » car il s’agit « peut-être du premier craquement sérieux du macronisme ». Avant la publication, le journaliste a assuré avoir pris contact avec un conseiller de Nicolas Hulot qui lui a donné son accord pour la parution… mais Nicolas Hulot n’était (visiblement) pas au courant.

Hulot dénonce une « tentative de récupération éditoriale de [son] nom »

En dépit des accords que dit avoir eu Eric Fottorino, Nicolas Hulot a démenti lui-même qu’il s’apprêtait à sortir un livre, y compris sous forme d’une collaboration. Sur Franceinfo (qui a révélé la sortie du livre),  il expliqua « avoir découvert » qu’il allait « sortir un livre vendredi ». « Je voulais apporter un démenti catégorique. Je n’ai prêté mon concours, ni de près ni de loin à aucun ouvrage. Et je n’ai aucun ouvrage en gestation » explique Nicolas Hulot.

Interrogé par l’AFP, l’ancien Ministre va même plus loin : « cela a été fait sans que j’y donne le moindre de mon accord ». Il dénonce la présentation de l’ouvrage qui pourrait laisser croire l’inverse. Nicolas Hulot voit une « tentative d’exploitation, de récupération, éditoriale, en exploitant [son] nom ». Voilà qui est clair : il n’a préparé aucun ouvrage et ne s’apprête pas à le faire. Face à la polémique qui s’emballe, Eric Fottorino vient d’apporter quelques précisions.

Fottorino assume « une opération éditoriale et commerciale »

« Hulot n’est effectivement pas l’auteur au sens commercial » précise Eric Fottorino, alors que le livre pouvait laisser penser qu’il tentait de surfer lucrativement sur sa démission. « Il s’agit d’une opération éditoriale et commerciale » assume cependant le journaliste. En réalité, ce livre sera composé de deux entretiens déjà consultables dans les médias : un entretien à l’hebdomadaire Le 1 en juin dernier et l’interview de Nicolas Hulot sur France Inter dans laquelle il annonce sa démission. Et Eric Fottorino d’expliquer : « Les lecteurs du 1 ne seront pas surpris. Il s’agit de sortir de l’éphémère et de permettre à ces prises de parole d’être préservées ». L’hebdomadaire a en effet déjà commercialisé plusieurs ouvrages de ce type notamment un livre publié en mars 2017, titré « Macron par Macron » et qui reproduit « 3 entretiens fleuve et 2 textes d’hommage à ses mentors ». D’après Eric Fottorino, la réponse de Nicolas Hulot à Franceinfo est née d’un quiproquo entre son responsable de communication et l’ancien Ministre. Il soutient que rien, dans le titre ou la quatrième de couverture, ne laissera d’ambiguïté quant au contenu de l’ouvrage avant d’ajouter : « si les gens pensent avoir des révélations fracassantes, ce ne sera pas le cas ».  

A LIRE AUSSI :

Démission de Nicolas Hulot : l’heure du bilan

Daniel Cohn-Bendit refuse le Ministère de l’Ecologie “d’un commun accord” avec Macron

Que retenir de la marche pour la planète ?

About author

Journaliste VL. Directeur du bureau de Lyon.
Related posts
ActualitéCultureSéries Tv

Les « vraies » Winx débarquent sur Netflix

À la uneActualitéCultureMusique

Le rappeur Zola en prison aux Etats-Unis ?

À la uneActualitéEconomieFranceInsoliteSociétéSorties

Rondelle de citron facturée : les parisiens l’ont en travers de la gorge

À la uneActualitéFranceInsolite

Une panthère noire se balade sur le toit d'un immeuble

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux