ActualitéFrance

Un nourrisson sur sept naît avec un “faible poids” dans le monde

Photo d'un nourrisson

90% de ces nourrissons sont nés dans des pays ayant de faibles ou moyens revenu. Les trois-quarts en Asie du Sud et en Afrique subsaharienne. Une étude en parle.

Les nourrissons au cœur de l’étude

Durant l’année de 2015, plus de vingt millions de bébés sont venus au monde avec un “faible poids de naissance”. Une étude coréalisée par la London Shcool of Hygiene and Tropical Medicine, L’UNICEF et l’Organisation mondial de la santé en parle ce jeudi 16 mai. Un bébé sur sept pèse moins de 2,5 kilos à la naissance.

Ainsi, quelque 90% de ces naissances ont lieu dans des pays à faibles ou moyens revenus. De plus, les trois quarts de ces naissances se déroulent en Asie du Sud et en Afrique subsaharienne. Selon ces travaux, les bébés avec un faible poids de naissance “ont un plus grand risque de présenter un retard de croissance et de connaître plus tard des problèmes de santé, dont des affections chroniques comme le diabète et les maladies cardiovasculaires” .

L’étude porte sur près de 150 pays durant la période de 2000 à 2015. “Plus de 80% des 2,5 millions de nouveau-nés qui meurent chaque année ont un faible poids de naissance”. Cependant l’étude montre que la proportion de nourrissons nés avec un faible poids a diminué pendant cette période. La courbe est passée de 17,5% à 14,6%. L’étude indique que ce n’est pas encore suffisant.

Le pays ayant la plus grande proportion de naissances avec un faible poids en 2015 est le Bangladesh (27,8%). A l’inverse, il s’agit de la Suède avec seulement (2,4%).

A LIRE AUSSI : Bouches-du-Rhône : Trois nouveaux cas de bébés sans bras

Continuez votre lecture
À la uneFranceNon classéSociétéSociétéSorties

Retour sur la Veggie World de Paris

À la uneActualitéMédiasReportages

"Envoyé spécial" : Les enfants vendus du Sri Lanka

À la uneActualitéFootSport

Rudi Garcia annonce sa démission du banc de l'OM

À la uneActualitéSport

À Rennes, le Football américain enchaîne les succès

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux