À la uneBuzzFootSport

Football : Après 9 ans de disette, l’OM bat le PSG

C’est au terme d’un match électrique et très engagé que l’OM met fin à une série de 9 ans sans victoire dans le Classico et bat le PSG

L’Olympique de Marseille bat enfin le PSG après 3850 jours sans victoire face à eux. Certes le contexte était compliqué. Certes le match a été extrêmement haché. Mais au final c’est bel et bien une victoire de l’OM sur la pelouse du PSG. Retour sur les grands moments de ce Classico.

Mandanda impérial avec l’OM

Beaucoup de chroniqueurs enterraient Steve Mandanda. Toujours est-il qu’au vu du match joué contre ce PSG, le portier marseillais a sans doute fait taire les critiques. En effet, il a du s’illustrer très rapidement dans le match dès la 1ère minute, et repousse une frappe sur la ligne. Le gardien marseillais enchaîne les parades et est décisif à de nombreuses reprises, notamment sur deux frappes parisiennes dangereuses. Steve Mandanda gardera sa cage inviolée durant ce match, signant son premier “clean sheet” de la saison.

Un arbitrage laborieux

Malheureusement, le match était haché. Le contexte a poussé les joueurs aux accrochages. En effet, le chambrage de Dimitri Payet après la défaite du PSG en finale de la Ligue des Champions n’est visiblement pas digéré. Et on peut dire que le joueur marseillais a pris de nombreux coups. Dès le début du match, Neymar tamponne Payet, montrant la frustration parisienne. Et cette frustration est restée tout le match durant. Un enchaînement de fautes des deux côtés laisse donc place à un règlement de compte suite à cet avant-match houleux. Et la fin de match aura été la plus violente.

Cinq cartons rouges sont distribués : un pour Kurzawa qui vient se battre avec Amavi, un pour Paredes qui continue de se battre et disjoncte, un pour Neymar pour une tape sur la tête d’Alvaro Gonzalez, un pour Jordan Amavi et un autre pour Dario Benedetto pour des circonstances encore floues. Cependant, les images du match parlent d’elle-même : Di Maria crache sur Alvaro Gonzalez, un coup de pied est donné par un joueur parisien sur Amavi. Malheureusement, malgré les efforts sportifs, ce match restera historique pour sa rare agressivité : 17 cartons sont distribués, nouveau record au XXIème siècle.

Malgré cela, Neymar accuse Alvaro Gonzalez de racisme. Cet affaire sera traité dans les jours qui viennent.

Un match très ouvert

Le Classico était en effet un match avec de très nombreuses occasions. On retiendra hormis les parades de Steve Mandanda, le premier but de Florian Thauvin sur la pelouse parisienne. Étincelant depuis le début de la saison, il est trouvé par Dimitri Payet sur coup de pied arrêté à la 31ème minute de jeu, alors que Marseille avait beaucoup de mal. Deux autres buts ont été refusé : un de Di Maria sur un hors-jeu évident. Un autre but a été refusé à Dario Benedetto et ne manque pas de faire parler. En effet, Thauvin est décalé sur la gauche et frappe au but, et Benedetto reprend de volée la parade du gardien. Cependant, les images ne sont pas en faveur de l’arbitrage. Florian Thauvin n’est pas hors-jeu sur les premières images, et ce but est donc injustement refusé à l’OM.

Toujours est-il que ce match est un événement : seulement la 3ème défaite du PSG sur sa pelouse en 75 matchs, l’OM renoue avec la victoire contre le PSG, et un record de cartons au terme d’un match polémique.

A voir aussi : https://vl-media.fr/eduardo-camavinga-le-nouveau-prodige-du-football-francais/

About author

Journaliste
Related posts
À la uneMédias

Mask Singer : 12 nouveaux costumes pour la saison 2 dès le 17 octobre

À la uneBrèvesSéries Tv

Le Code : France 2 lance le tournage de la nouvelle série des créateurs de Cherif

À la uneSportTennis

Résumé de la 3ème journée de Roland-Garros 2020

À la uneSéries Tv

Portrait craché : Danny Wilde et Lord Brett Sinclair

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux