ActualitéMusiqueSorties

On a assisté pour vous … au retour de Mamma Mia à Paris

Alors que la version originale remonte à 1999, Mamma Mia fait son grand retour à Paris en version française et c’est LE spectacle à voir.

C’est quoi Mamma Mia ? Donna Sheridan, ancienne gloire de la musique, s’est retirée sur une île en Grèce où elle tient un hôtel. Sa fille Sophie, 21 ans, va se marier mais ne connaît pas l’identité de son père. Quand elle a apprend qu’au moment de sa conception, sa mère a eu une aventure avec 3 hommes, elle décide dans le plus grand secret de les convier à son mariage pour « le reconnaître au premier regard ». Et c’est là que tout commence et que tout se corse !

Bande annonce images 2010

A la différence de comédies musicales qui vont écrire un livret original porté par des chansons originales, Mamma Mia appartient à ses shows dit « juke box » basés sur des chansons, des tubes déjà existants et autour desquels l’histoire va s’écrire. Un peu à l’image de « Je vais t’aimer » autour des chansons de Sardou. Le show ne raconte pas l’histoire de l’interprète des chansons mais ces dernières illustrent en fait l’histoire. Ce sont deux anciens de ABBA, Benny Andersson & Björn Ulvaeus, qui sont à l’origine de ce spectacle lancé en 1999 et qui cartonne dans le monde entier, à commencer par Broadway. Le show original fera même un passage en France au Palais des Congrès. Et comme c’est un carton, le show devient un film avec Meryl Streep et Pierce Brosnan dans les rôles titres (notamment). Et rapidement, le projet de proposer une version française du spectacle voit le jour. Et la première crainte bien légitime : que vont devenir les chansons d’Abba, traduites en français ? C’est en tout cas sur la scène de Mogador que la troupe se produit, portés par de grands talents,, notamment Claire Guyot (très grande comédienne, dont la voix a accompagné les personnages iconiques de séries américaines) et Gaelle Gauthier dans le rôle de sa fille.

A lire aussi : On a vu pour vous… Schmigadoon ! parodie avec amour les grandes comédies musicales

Après un retour à la Scène Musicale en 2019, le show revient aujourd’hui à Paris et s’installe dans la mythique salle du Casino de Paris (depuis le 21 octobre) avec une nouvelle distribution.
Pour la première fois au monde, l’interprète de Sophie en 2010 (Gaelle Gauthier donc) incarne désormais Donna Sheridan (en alternance avec l’excellente Leovanie Raud), tandis que la révélation du spectacle est la formidable Maélie Zaffran qui reprend le rôle de Sophie. Et une nouvelle fois, Mamma Mia démontre sa puissance : c’est un véritable feu d’artifice de bonheur durant 2h10 (sans entracte) que dure le spectacle. Comédie musicale à l’Américaine c’est donc la garantie d’un équilibre parfait entre scène de comédie, drôle et parfaitement jouée, sans fausses notes, avec les moments musicaux, et de danse parfaitement menés. Comme on l’avait constaté en 2010 lors de son tout premier passage à Paris, le passage au français des chansons du groupe est une une réussite parfaite. Il permet de mettre une distance avec les tubes tout en entrant dans l’histoire de manière totale. Mieux, on a l’impression de voir naître de nouveaux tubes enchaînés par la voix puissante de ses interprètes. Le show est coupé en deux avec un premier acte clairement plus dans le show, bien plus festif tandis que le second acte est bien plus dans l’émotion.

L’énergie folle déployée sur scène se transmet à la salle toute entière en un quart de seconde, de même que l’émotion véhiculée par de pures moments de grâce à l’image de la reprise de « The winner takes it all« , devenu pour l’occasion « La loi du plus fort« , point culminant du show, véritable démonstration. Frisson et émotion immédiate. De même que ce moment fort d’intimité entre Donna et sa fille, juste avant son mariage : toute l’émotion d’une mère qui voit sa fille grandir et partir sur la chanson sublime « Le temps me glisse entre les doigts« . Les morceaux s’enchaînent sans temps morts jusqu’à un final étourdissant où les tubes se succèdent, la show se terminant sur le tube qui a révélé ABBA, Waterloo, pour le coup dans une VO du bel effet. Un spectacle qui fait du bien et donne envie d’être heureux !

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
ActualitéSociété

3 successions de stars qui se terminent mal

ActualitéFranceMédias

Qui est Keiona, la drag queen candidate de Danse avec les stars ?

ActualitéSéries Tv

On a revu le pilote ... de Tonnerre Mécanique (1985)

ActualitéSéries Tv

Plus belle la vie : dans quelles séries a-t-on pu voir Delphine Chanéac ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux