À la uneCultureMusique

On a écouté pour vous… Le projet Kinto d’Assy de L’Ordre du Périph

Membre de l’Ordre du Périph, groupe en vogue de la scène rap parisienne du moment, le jeune rappeur parisien Assy sort son deuxième projet solo, Kinto. 

Un groupe de plus en plus prometteur

On avait pu découvrir l’univers de Assy il y a plus de deux ans, lors de la sortie de son premier projet Allégeance, dans l’ancienne émission hip-hop de VL, Paris-Brooklyn.

On l’avait ensuite redécouvert en groupe, dans une session freestyle mémorable de L’Ordre du Périph dans Le Tohu-Bohu.

Depuis, de l’eau à couler sous les ponts et le jeune rappeur et son groupe ont poursuivi leur ascension, avec notamment une année  2017 marquée par la sortie de plusieurs projets : une mixtape commune de Youv Dee et Assy intitulé Beta Test, sorti en mai, puis le premier projet du groupe, Vogue Merry, sorti en novembre et enfin le projet solo de Youv Dee, Gear 2, sorti en décembre.

Ces nombreux projets ont permis à L’Ordre du Périph de s’imposer comme l’une des références du « turn up » en France, ce style de rap énergique lié à la trap, et qui a pour objectif d’être particulièrement efficace en concert.

Un retour en solo réussi

Après cette année fructueuse, Assy revient donc à ses premiers amours avec ce projet solo, Kinto. Sorti le 2 mars dernier, le projet bénéficie d’une tracklist prometteuse. On retrouve en effet 12 titres, et de nombreux featurings : Sheldon et Vesti de la 75ème Session, le talentueux Zidi, et les membres de son groupe Ars’n, Youv Dee et Swan.

Le premier extrait du projet, Double S, laissait à penser que l’on aurait à faire à un projet fidèle à la vague turn up sur laquelle surfe le groupe depuis un moment.

Pourtant, le reste du projet se démarque de ce style, pour nous embarquer dans un univers plus planant, à l’exception de quelques titres, comme le très bon Gameboy, en featuring avec Youv Dee et Ars’n.

Ainsi, on retrouve beaucoup de morceaux à la tonalité presque estivale, portés par des refrains efficaces et des couplets alternant entre égotrip et texte sincère. C’est cette recette qu’on retrouve sur l’excellent morceau Chemise hawaïenne en featuring avec Sheldon, mais également sur Remède, deuxième clip extrait du projet, et indéniablement meilleur morceau de ce projet pour nous.

Si le projet est parfois de niveau inégal, ce qui n’est pas étonnant vu sa longueur, il laisse néanmoins entrevoir de belles promesses.  On en soulignera d’ailleurs également l’outro, mélancolique à souhait, et qui clôture le projet de fort belle manière. Une chose paraissait alors obligatoire : voir ce que cela peut donner sur scène, là où le groupe est réputé s’exprimer le mieux.

Un passage à la scène encourageant mais perfectible

Le groupe était en concert ce lundi 5 mars à La Boule Noire, dans le 18ème arrondissement de Paris, avec la release party de projets de Youv Dee et d’Assy.

Dès le début du concert, le ton est donné. Le groupe arrive sur deux de ses morceaux les plus populaires, Dans l’sas et Ouh ouh, et une partie de la foule embarque instantanément. Pogo et circle pit, cette pratique empruntée à la culture punk où les spectateurs créent un cercle avant de le casser au break de la musique, se forment tout de suite.

Cependant, le rythme redescend par moment, et la salle semble légèrement scindé en deux, avec une partie du public venue pour le « turn up », et l’autre qui souhaite simplement profiter du concert de manière plus calme. Le groupe semble parfis déstabilisé par ces différences d’attitude. Nul doute que la multiplication des concerts pour eux dans cette année 2018 leur permettra de mieux appréhender ce genre de situation. Ils peuvent également encore améliorer leur manière d’occuper la scène.

Mais l’enchaînement des morceaux reste néanmoins cohérent, et l’ambiance dans les premiers rangs est sûrement l’une des plus grosses dans les concerts rap. Au bout d’un peu plus d’une heure de show, le groupe quitte son public sur le Freestyle Nitro de Youv Dee. A la sortie, l’ensemble des spectateurs semble ravi. Cela promet pour la suite !

De g. à d. : Ars’n, Assy et Youv Dee sur la scène de la Boule Noire. Photo by Théo Chemist.

Le projet Kinto est disponible sur toutes les plateformes de streaming et de téléchargement légal : https://modulor.lnk.to/Assy.

Related posts
À la uneCinéma

Indiana Jones and the Dial of Destiny : la bande annonce est là

À la uneCinéma

Disparition à 87 ans de la comédienne Mylène Demongeot

À la uneMédiasSport

Coupe du monde : que s'est-il passé sur TF1 à la fin du match France-Tunisie ?

À la uneBrèvesPolitique

Comment le Sénat américain essaie de protéger le mariage homosexuel ? 

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux