À la uneActualitéCinéma

On a vu pour vous … Flag Day, le dernier film de Sean Penn

En salle à partir du 29 septembre, le dernier Sean Penn était en compétition à Cannes pour la Palme d’or. Inspiré d’une histoire vraie, ce film met en scène le réalisateur et sa propre fille, Dylan Penn. 

Père et fille dans la vie et au cinéma

« Flag Day », « le jour du drapeau » en français, est l’histoire vécue par Jennifer Vogel. Cette journaliste américaine est aussi la fille d’un braqueur et faussaire. Son père, John Vogel est accusé d’avoir imprimé pour plusieurs millions de dollars de faux billets. Dans ce film, le rôle de John Vogel est interprété par Sean Penn, celui de Jennifer par Dylan Penn la fille de ce dernier. Pour Sean « Dylan est une bête de vérité qui nous a tous impressionnés dès le premier jour. Travailler avec elle m’a apporté une dose quotidienne de fierté ». Un plaisir réciproquement partagé par Dylan « Travailler avec mon père comme partenaire et réalisateur a été très intense. Il est le meilleur partenaire et réalisateur avec qui j’aie jamais travaillé ».

Sean Penn stars as John Vogel and Dylan Penn as Jennifer Vogel in FLAG DAY A Metro Goldwyn Mayer Pictures film Credit: Courtesy of Metro Goldwyn Mayer Pictures Inc. © 2021 Metro-Goldwyn-Mayer Pictures Inc. All Rights Reserved.

L’histoire du 7ème long métrage de Sean Penn est celle d’une enfant émerveillée par le magnétisme de son père et par sa capacité à faire de la vie une grande aventure. Durant son enfance, ils partagent ensemble une complicité sans faille et il lui apprend l’amour, la joie. L’idylle s’entache, lorsqu’elle apprend la face cachée de son géniteur. Malgré tout, Jennifer reste auprès de son mère et tente par tous les moyens de le remettre dans le droit chemin. « Chassez le naturel, il revient au galop » pourrait résumer la trame de ce film où le spectateur assiste impuissant aux efforts d’une fille pour son père. 

Penn tout terrain

La complicité naturelle entre les deux acteurs principaux de ce film transparait à chaque instant, ce qui en fait sa principale force. Les émotions sont justes, sincères, jamais niaises. Si dans le synopsis les mots « braquage » ou encore « grandes opérations de fausse monnaie », apparaissent c’est bien cette relation père-fille en constante reconstruction qui est mise en avant. Toute la poésie de cette heure quarante minutes repose sur le jeu d’acteur convaincant de Sean et Dylan Penn. 

Dylan Penn stars as Jennifer Vogel and Sean Penn as John Vogel in FLAG DAY A Metro Goldwyn Mayer Pictures film Credit: Courtesy of Metro Goldwyn Mayer Pictures Inc. © 2021 Metro-Goldwyn-Mayer Pictures Inc. All Rights Reserved.

Sean devant mais aussi derrière la caméra, une première pour le comédien doublement oscarisé. « Je me suis toujours étonné qu’on puisse réaliser un film et jouer dedans, et je n’avais jamais envisagé de le faire moi-même ». Une première réussie pour un tournage qui a débuté en juin 2019 et qui s’est déroulé en quatre temps. Huit mois auront été nécessaire pour réaliser « Flag Day » afin de saisir les différentes saisons et conditions météorologiques. Si l’on peut être un peu dérouté par le tempo lent, il faut reconnaitre le véritable soin apporté à l’image. L’équipe du film a tenté de recréer le Midwest américain des années 1979. Pour se faire, Danny Moder le directeur de la photographie et Sean Penn ont choisi de tourner en 16mm, sur de la pellicule Kodak avec des caméras Arri et de vieux objectifs. 

About author

Journaliste
Related posts
À la uneMusique

Après 6 ans d'absence, Adele est de retour avec un tout nouveau titre

À la uneSport

Soupçonné de l’avoir tué, le mari de l’athlète kényane Agnes Tirop a été arrêté

À la uneSéries Tv

De quoi parlera la série dérivée de Dune ?

À la uneFaits Divers

Des lycéens nantais menacés de mort après une vidéo où ils miment une prière musulmane

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux