Séries Tv

On a vu pour vous … J’ai 2 Amours ou les aléas du désir

J’ai 2 Amours, c’est l’histoire d’un homme dont le cœur balance entre un homme et une femme. Présenté au Festival de la Rochelle, que vaut ce 3×52 minutes ?

Mini-série de 3 x 52 minutes réalisée pour Arte par Clément Michel (La stratégie de la poussette) J’ai 2 amours est une comédie de mœurs contemporaine sur la double vie d’Hector, dont le cœur balance entre un homme avec qui il vit depuis cinq ans et une femme recroisée par hasard et qui fut son amour de jeunesse. Sans l’avoir cherché, l’amour le happe de nouveau et le voilà confronté à une problématique qu’il n’avait pas envisagée. Problématique d’autant plus compliquée qu’avec son compagnon, ils ont fait appel à la meilleure amie de ce dernier pour faire office de mère porteuse. J’ai 2 Amours, réflexion sur les aléas du désir, se pare d’un beau casting composé de François Vincentelli, Julia Faure, Olivier Barthélémy et Camille Chamoux et à l’écriture on retrouve notre confrère des Inrockuptibles, Olivier Joyard (et Jérôme Larcher). Le résultat en valait t’il la chandelle ?

Mais c’est quoi déjà… J’ai 2 Amours ? A 40 ans, Hector vient de retrouver Louise, son premier amour d’adolescence et d’en tomber à nouveau amoureux. Mais il est en couple avec Jérémie, qu’il aime depuis de nombreuses années. Ensemble, ils ont un projet d’enfant… Toutes les certitudes d’Hector sont bouleversées. Bientôt, il comprend qu’entre ses deux amours, il ne veut pas choisir. Combien de temps pourra-t-il garder le secret de sa double vie qui le rend heureux et l’oppresse à la fois ?

Radioscopie des cœurs des années 2010 sur un mode léger et délicat, J’ai 2 Amours interroge sur la liberté des mœurs sans être pesant ni didactique. Sans avoir le prétention d’être la photographie de la vie amoureuse moderne, nous sommes avant toutes choses devant un divertissement qui n’oublie pas d’avoir un véritable propos, célébrant autant les sentiments et le romantisme, des valeurs pouvant sembler parfois désuètes au sein d’une société où les sentiments se zappent comme les programmes télés, mais qui assume son versant sexué.

J’Ai 2 Amours ne se veut à aucun moment une thèse pontifiante sur les relations amoureuses et ses multiples oscillations. Si l’on apprécie la série et qu’elle nous fait passer un très agréable moment, on regrettera pourtant une relative sagesse que l’on n’attendait pas forcément sur une chaine comme Arte. J’Ai 2 Amours véhicule des sentiments positifs, fait sourire avec la valse hésitation de son personnage central, parle de sujets devenus centraux dans notre société contemporaine mais se contente de les effleurer, et la plume des scénaristes, Olivier Joyard et Jérôme Larcher est trempée dans une encre tendre et délicate, ne cherchant pas la polémique ou le débat stérile. Ce n’est pas un problème mais c’est un peu inattendu sur une chaine comme Arte qui nous a habituée à une fiction moins traditionnelle. Qu’on le déplore ou pas, c’est un choix tenu de bout en bout et en cela, J’Ai 2 Amours est d’une honnêteté sans failles entre la forme et le fond.

“Vous êtes l’homme et la femme de ma vie”

La mise en scène de Clément Michel est efficace et sert le propos, les dialogues sont alertes et justes et la comédie romantique avec son postulat singulier est portée à ébullition avec une vraie sincérité. La mini-série ne révolutionne rien et une série sur TF1 comme Louis(e) recelait plus d’audace sur un sujet périphérique et ce malgré un traitement pas toujours entièrement réussi. On a parfois la sensation que J’Ai 2 Amours fait le minium syndical bien qu’elle soit bien ancrée dans l’air du temps et qu’elle procède par touches pour évoquer plusieurs types de sexualité, en l’occurence la bisexualité, l’homosexualité et l’hétérosexualité, ce qui est louable en soi, mais la série ne fouille réellement aucune de ces thématiques et reste à la surface sans les creuser, mais parvenant fort heureusement avec justesse à éviter de reléguer l’une ou l’autre à des caricatures. Le sexe, le romantisme, l’infidélité et la fidélité sont évoqués pour chacune des inclinaisons des personnages et en cela J’Ai 2 Amours ne se drape pas dans des poncifs malgré une audace toute relative.

Évidemment le plaisir que l’on y prend est aussi dû à la qualité des interprètes et pour le coup ils sont tous très bons, que ce soit Olivier Barthélémy, Julia Faure, Camille Chamoux (Les Gazelles) ou François Vincetelli (Hard, Clara Sheller, Les Chamois…). Ils forment un quatuor qui fonctionne et s’impose comme une belle évidence. Sans tutoyer la perfection, J’Ai 2 Amours nous susurre à l’oreille sa tendre mélodie (au passage la bande-originale est très enlevée) et nous laisse sous le charme des emballements du cœur d’une jolie comédie romantique au parfum diffus de tendresse.

Coproduction : ARTE France, Italique Productions

(France, 2017, 3×52’)

Diffusion en 2018

A lire aussi : Découvrez les premières images de Maroni bientôt sur Arte

About author

Journaliste pôle séries et La Loi des Séries, d'Amicalement Vôtre à Côte Ouest, de Hill Street Blues à Ray Donovan en passant par New york Unité Spéciale, Engrenages, Une famille formidable ou 24, la passion n'a pas d'âge! Liste non exhaustive, disponible sur demande!
Related posts
La Loi des SériesSéries Tv

Alexandra Naoum (Demain nous appartient) | La loi des séries #583

ActualitéCultureFranceSéries Tv

Qui est Ovidie, la créatrice de « Des gens bien ordinaires », la nouvelle série Canal + Décalé ?

À la uneSéries Tv

Tournage | OPJ de retour à La Réunion pour la saison 4

À la unePop & GeekSéries Tv

She-Hulk : la bande annonce enfin dévoilée

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux