Séries Tv

On a vu pour vous … le premier épisode de A Million Little Things (ABC)

Annoncée comme le nouveau This Is Us, A Million Little Things a été lancée hier soir à la télévision américaine. Sans aucun doute l’une des séries les plus attendues de la rentrée, on a vu pour vous le pilote de ce drama mêlant humour et émotion. Alors, pari réussi ?

C’est quoi A Million Little Things ? La série suit un groupe d’amis de Boston qui ont été liés dans des circonstances inattendues. Certains ont réussi, d’autres ont des difficultés dans leurs carrières et leurs relations, mais tous se sentent coincés dans la vie. Après la mort de l’un d’entre eux de façon inattendue, c’est l’électrochoc dont les autres avaient besoin pour enfin commencer à vivre. En cours de route, ils découvrent que les amis peuvent être la seule chose qui les sauvera d’eux-mêmes.

« L’amitié ce n’est pas une seule chose, c’est un million de petites choses » : voici l’adage qui ouvre ce premier épisode et qui sera de toute évidence le fil conducteur de ce nouveau drama, signé DJ Nash. Plutôt habitué des comédies (Growing Up Fisher, Truth Be Told), le créateur s’inspire ici de son expérience personnelle après la perte d’un ami cher pour donner vie à cette histoire. A Million Little Things suit un groupe d’amis, Jon, Gary, Eddie et Rome, qui se sentent tous coincés dans la vie, mais sans réellement être prêts à l’avouer aux autres semblerait-il. Tout bascule le jour où Jon se donne la mort en sautant du balcon de son bureau. Marié et père de deux enfants, le businessman donnait l’image d’un homme heureux à qui tout réussissait et pourtant… Les trois amis commencent alors à s’interroger sur les raisons qui ont pu pousser Jon à se suicider et sur leur possible responsabilité dans ce tragique événement : comment ont-il pu passer à côté de la détresse de leur ami ?

A lire aussi >> On a vu pour vous… le pilote de New Amsterdam (NBC)

Avec une telle introduction, on pourrait bien évidemment s’attendre à une série sombre et larmoyante, mais A Million Little Things se veut en réalité dans la lignée de This Is Us ou encore Génération pub (Thirtysomething en VO). Mêlant humour et émotion, la série réussit à nous toucher par sa sincérité. Elle aborde des sujets difficiles comme le deuil, le suicide, mais aussi la maladie et l’addiction, avec une certaine touche de légèreté et d’optimisme. Entre rire et larmes, le téléspectateur se retrouve plongé en plein cœur de l’un des moments les plus difficiles d’une vie : les adieux  à un être cher. On se prend rapidement d’affection pour le quatuor d’amis et leur compagne respective, bien que les secrets et les démons tapis en chacun d’eux pourraient compromettre le lien si fort qui les unit.

Malheureusement, A Million Little Things arrive sur nos écrans seulement deux ans après le lancement de This Is Us, qui est à l’heure actuelle LE drama de référence, acclamé par la critique et le public. Difficile donc pour une autre série du même acabit de se faire une place sans être lourdement comparée à son aînée, qui a définitivement placé la barre très haute. On ressent néanmoins la tentative des scénaristes de s’en émanciper un minimum, en instaurant une plus grande part de mystère autour des personnages, de leur passé et du rôle qu’ils ont pu potentiellement jouer dans la mort de leur ami. Attention, ces intrigues pourraient toutefois devenir nuisibles au programme si elles venaient à primer sur la simplicité et l’authenticité des relations entre les différents personnages.

Au casting, on retrouve Ron Livingston (Boardwalk Empire, Band of Brothers) dans le rôle du défunt, ainsi que David Giuntoli, héros de la série Grimm, James Roday (Psych : Enquêteur malgré lui) et Romany Malco (Weeds), qui livre certainement la meilleure performance de ce pilote, dans les rôles respectifs de Eddie, Gary et Rome. À leurs côtés, vous reconnaîtrez sûrement Allison Miller (Terra Nova, Incorporated), Christina Moses (The Originals, Containment), Christina Ochoa (Valor, Blood Drive) ou encore la française Stephanie Szostak (Satisfaction).

(ABC/Jack Rowand)

 

A Million Little Things se présente comme une ode à l’amitié et aux millions de petites choses qui en font un lien si puissant et précieux. La série se retrouve malheureusement avec la lourde tâche d’être à la hauteur de son aînée This Is Us. Elle réussit toutefois à nous toucher dès ce pilote grâce à sa sincérité et son authenticité, qui, on l’espère, ne seront pas submergées par tous les secrets et le mystère qui plane autour du suicide de Jon. Après un premier épisode prometteur, on attend de voir si le reste de la saison sera à la hauteur de nos attentes.

A lire aussi >> On débriefe pour vous… Sharp Objects, thriller psychologique envoûtant

Related posts
À la uneBrèvesSéries Tv

Equalizer : CBS commande un pilote avec Queen Latifah

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous... 9-1-1 Lone Star (Fox), le spin off texan de 9-1-1

À la uneBrèvesSéries Tv

Profilage : une saison 11 déjà en préparation

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Dracula, sang neuf pour le vampire mythique

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux