À la uneSéries Tv

On a vu pour vous … les deux premiers épisodes de La dernière vague (France 2)

Après Zone Blanche et son genre fantastico-horrifique, France 2 lance une série à concept comme disent les Américains : La dernière vague qui va faire sensation on l’espère à Séries Mania.

C’est quoi La dernière vague ? Une compétition de surf à Brizan, dans les Landes. D’un coup, une vague venant d’un arcus stagnant surgit, et les surfeurs disparaissent. De longues heures plus tard, ils refont surface comme par magie. Symptôme du dérèglement climatique ou révolte de la nature, cet événement tragique va bouleverser la vie des habitants de cette paisible station balnéaire.

La dernière vague : du high concept sur France 2

Alors que l’on pensait la France abonnée / condamnée au polar (omniprésent sur nos chaînes), France 2 innove et poursuit son exploration du genre. Après Zone Blanche, policier dans la veine de X-Files où l’horreur et le fantastique se côtoient, place à La dernière vague, qui trouve ses influences dans ce qui était assez peu présent chez nous : le high concept, soit un concept fort comme point de départ et une série qui en étudie les conséquences sur un noyau de personnages. Dans le cas de La dernière vague, on est dans la famille de séries comme Les 4400, FlashForward, ou dernièrement Manifest. Ici, un nuage s’abat sur une communauté, une petite ville, projetant 10 personnages très différents dans l’inconnu (un peu comme les passagers de l’avion de la série Manifest lancée à la rentrée). A leur retour, chacun semble “changé” et commence à développer d’étranges aptitudes. Et le nuage, semblant doté d’une vie propre, revient sur la ville.

Une ambiance étrange qui marche dès les premières minutes

Pour une fois, le format court de nos saisons (6 x 52 minutes) sert la série plus qu’il ne la dessert. Le point faible des séries à concept c’est qu’on dilate dans le temps une idée qui ne tient pas toujours. Pour cela, la choralité du show permet de se focaliser (parfois un peu trop) sur la vie des personnages. Mais ici c’est tout le contraire. Dès les premières minutes, on est plongé dans l’événement étrange qui frappe Brizan et les bases de l’histoire sont posées, tout comme sont disséminés différents mystères qui vont nourrir le récit. Pas de flics qui viennent enquêter, juste une communauté qui essayent de comprendre ce qui lui arrive. Les personnages existent et vivent juste à bonne dose et des caractères se dessinent (des archétypes même dira-t-on pour ce genre de séries mais ça fonctionne). Si La dernière vague n’opte de manière aussi radicale pour des choix osés sur la photographie et la lumière, la réalisation est soignée, maîtrisée (Rodolphe Tissot – Ainsi soient-ils– suffit à nous rassurer comme signature), le scénario progresse à un rythme soutenu (sans oublier d’accrocher dès le début) et le thème de la série composé par Jean-Pierre Taïeb (Ainsi soient-ils, Frontière(s)) est vraiment lancinant, envoûtant.
Enfin, le casting de la série est très solide et la surabondance de visages très connus du public ne nuit jamais. On notera le rôle très intéressant de David Kammenos et la confirmation d’une des révélations de la saison 2 de Les Bracelets rouges, Capucine Valmary.

La dernière vague : une série de divertissement prenante et immédiatement addictive qui nous laisse présager le meilleur après seulement deux épisodes. Si certains personnages sont vraiment à creuser car trop peu exploités, on sent que les auteurs et le réalisateur Rodolphe Tissot se sont amusés en créant une série qui n’est pas sans rappeler non plus Les revenants (voire même sur certains plans l’ambiance de films comme Les dents de la mer). On attend la suite avec impatience.


Création Raphaëlle Roudaut, Alexis Le Sec
Scénario Raphaëlle Roudaut, Alexis Le Sec, Sophie Hiet
Réalisation Rodolphe Tissot
Musique Jean-Pierre Taïeb
Avec David Kammenos, Marie Dompnier, Lola Dewaere, Arnaud Binard, Roberto Calvet, Théo Christine, Capucine Valmary
Production Kwaï, TV Presse Productions
avec la participation de France Télévisions
Ventes internationales Fremantle
Diffusion France 2

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneActualitéFranceSexeSociété

Notre Top 5 des applications de rencontre

À la uneCinémaCultureFemmesFranceSexeSociété

 « Une fille facile » : un conte d’été amoral de Rebecca Zlotowski avec Zahia Dehar

À la uneActualitéEconomieFootFranceSport

Feu vert pour le rachat de l'OGC Nice !

À la uneActualitéFootFrancePolitiqueSantéSociétéSport

Alcool dans les stades : vers une interdiction dans les loges ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux