À la uneCinéma

Le palmarès de la 42ème cérémonie des César est…

La 42ème cérémonie des César s’est déroulée ce vendredi à la Salle Pleyel. Divines, Elle et Xavier Dolan ont été les grands gagnants de la soirée

Pour sa première fois en tant que maître de cérémonie, Jérôme Commandeur a fait des débuts très honorables lors de la 42ème cérémonie des César qui s’est déroulée vendredi soir à la Salle Pleyel. Au son de Wake me up before you go-go de George Michael, il a assuré son entrée dans une excellente chorégraphie. Drôle la plupart du temps, sachant insuffler du rythme et une ambiance relativement bon enfant lors d’une cérémonie qui en manque tant chaque année, il a su mener les débats d’une belle façon. Même si la soirée est toujours trop longue et plombée par des discours parfois interminables (certes moins nombreux cette année), cette 42ème cérémonie des César a eu son lot de bons moments, voire très bons et comme on pouvait s’y attendre le moment le plus fort de la soirée a été la très longue standing ovation offerte à Jean-Paul Belmondo entouré de tous ses amis présents sur la scène. Autre moment exceptionnel, le césar d’honneur remis à George Clooney dont le discours très engagé a démontré une fois de plus la personnalité marquante et incontournable qui est la sienne. Les grands gagnants de la soirée sont Divines qui repart avec trois récompenses importantes (Meilleur Premier Film, Meilleur Espoir Féminin et Meilleur second rôle Féminin), Juste la fin du monde (Meilleur Réalisateur, Meilleur Acteur et Meilleur Montage) Ma vie de Courgette (Meilleur film d’animation et Meilleure adaptation) et Elle (Meilleure Actrice et Meilleur Film). Énorme camouflet pour Mal de Pierres, Victoria et Ma Loute qui repartent tous trois bredouilles malgré un nombre conséquent de nominations.

Meilleur film
Divines
Elle de Paul Verhoeven
Frantz
Les Innocentes
Ma Loute
Mal de pierres
Victoria

Meilleure réalisation
Bruno Dumont pour Ma Loute
Nicole Garcia pour Mal de pierres
Paul Verhoeven pour Elle
Houda Benyamina pour Divines
François Ozon pour Frantz
Xavier Dolan pour Juste la fin du monde
Anne Fontaine pour Les Innocentes

Meilleur acteur
François Cluzet pour Médecin de campagne
Pierre Deladonchamps pour Le Fils de Jean
Nicolas Duvauchelle pour Je ne suis pas un salaud
Fabrice Luchini, pour Ma Loute
Pierre Niney pour Frantz
Omar Sy pour Chocolat
Gaspard Ulliel pour Juste la fin du monde

Meilleure actrice
Judith Chemla pour Une vie
Marion Cotillard pour Mal de pierres
Virginie Efira pour Victoria
Marina Foïs pour Irréprochable
Isabelle Huppert pour Elle
Sidse Babett Knudsen pour La Fille de Brest
Soko pour La Danseuse

Meilleur acteur dans un second rôle
Gabriel Arcand pour Le Fils de Jean
Laurent Lafitte pour Elle
Vincent Lacoste pour Victoria
Vincent Cassel pour Juste la fin du monde
James Thierrée pour Chocolat
Melvil Poupaud pour Victoria

Meilleure actrice dans un second rôle
Valeria Bruni Tedeschi pour Ma Loute
Anne Consigny pour Elle
Mélanie Thierry pour La Danseuse
Nathalie Baye pour Juste la fin du monde
Déborah Lukumuena pour Divines

Meilleur espoir masculin
Niels Schneider pour Diamant noir

Corentin Fila pour Quand on a 17 ans
Damien Bonnard pour Rester vertical
Kacey Mottet Klein pour Quand on a 17 ans
Jonas Bloquet pour Elle

Meilleur espoir féminin
Oulaya Amamra pour Divines
Paula Beer pour Frantz
Lily-Rose Depp pour La Danseuse
Noémie Merlant pour Le ciel attendra
Raph pour Ma Loute

Meilleur scénario original
Divines
Solveig Anspach, et Jean-Luc Gaget pour L’effet aquatique
Les Innocentes
Ma Loute
Victoria

Meilleure adaptation
Elle
La fille de Brest
Frantz
Céline Sciamma pour Ma vie de courgette
Réparer les vivants
Mal de pierres

Meilleurs décors
Jérémie D. Lignol pour Chocolat
La Danseuse
Frantz
Ma Loute
Planetarium

Meilleurs costumes
Anaïs Romand pour La Danseuse
Frantz
Mal de pierres
Ma Loute
Une vie

Meilleure photographie
Elle
Pascal Marti pour Frantz
Les Innocentes
Ma Loute
Mal de pierres

Meilleur montage
Divines
Elle
Frantz
Xavier Dolan pour Juste la fin du monde
Mal de pierres

Meilleur son
Chocolat
Elle
Frantz
Mal de pierres
Marc Engels, Fred Demolder, Sylvain Réty et Jean-Paul Hurier pour L’Odyssée

Meilleure musique originale
Chocolat
Ibrahim Maalouf pour Dans les forêts de Sibérie
Elle
Frantz
Ma vie de courgette

Meilleur premier film
Cigarettes et chocolat chaud
La Danseuse
Diamant noir
Divines de Houda Benyamina
Rosalie Blum

Meilleur film d’animation
La jeune fille sans mains
Ma vie de courgette de Claude Barras
La Tortue rouge

Meilleur court métrage d’animation
Café froid
Celui qui a deux âmes de Fabrice Luang-Vija
Journal animé
Peripheria

Meilleur film documentaire
Dernières nouvelles du Cosmos
Merci Patron! de François Ruffin
Fuocoammare, par-delà Lampedusa
Swagger
Voyage à travers le cinéma français

Meilleur film étranger
Aquarius
Baccalauréat
La fille inconnue
Juste la fin du monde
Manchester by the Sea
Moi, Daniel Blake de Ken Loach
Toni Erdmann

Meilleur court métrage
Après Suzanne
Au bruit des clochettes
Chasse royale

Ex-Aequo
Maman(s) de Maïmouna Doucouré
Vers la tendresse de Alice Diop

A lire aussi : Jean-Paul Belmondo: L’incorrigible itinéraire d’un héros magnifique pour la vie

About author

Journaliste pôle séries et La Loi des Séries, d'Amicalement Vôtre à Côte Ouest, de Hill Street Blues à Ray Donovan en passant par New york Unité Spéciale, Engrenages, Une famille formidable ou 24, la passion n'a pas d'âge! Liste non exhaustive, disponible sur demande!
Related posts
À la uneEquitationSport

Compétition du Haras d’Hennebont : place aux shetlands !

À la uneInternationalPolitique

Est-ce que Joe Biden va se retirer de la course à la Maison Blanche ?

À la uneJeux Olympiques Paris 2024

Jeux Olympiques : pourquoi voit-on des policiers étrangers dans Paris ?

À la unePolitique

Qui est Flavien Termet, député RN à qui les députés LFI ont refusé de serrer la main ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux