À la uneActualitéFootSport

Foot : le Paris Saint-Germain dans la tourmente des Football Leaks

Paris Saint-Germain

Selon les révélations des Football Leaks, le Paris Saint-Germain était parfaitement au courant des montages financiers de deux de ses joueurs : Angel Di Maria et Javier Pastore.

Tout avait commencé en décembre dernier. A l’époque, l’affaire des Football Leaks faisait trembler certains footballeurs, agents de joueurs, clubs ou entraîneurs, soupçonnés par des médias européens d’avoir dissimulés de l’argent au fisc via des comptes offshore. Cette fois, deux joueurs du Paris Saint-Germain étaient dans le viseur : Angel Di Maria et Javier Pastore.

Les deux Argentins étaient alors accusés par l’European Investigative Collaborations de toucher de l’argent, de leurs sponsors et de leurs droits à l’image, dans des sociétés basées au Panama. Ceci afin de soustraire cet argent à l’impôt européen.

PSG : un contrat avec la société offshore gérant les droits à l’image d’Angel Di Maria

Et selon Mediapart, le club de la capitale était parfaitement au courant de ces montages financiers. Le PSG s’était défendu en assurant que les commissions versées à des agents ayant monté un business offshore n’avaient «rien d’illégal», précisant que «les entreprises de ces agents (étaient) immatriculées dans l’Union européenne».

Or, ce mercredi, le site Mediapart affirme que le PSG avait en fait conclu en 2015 un contrat avec la société offshore gérant les droits à l’image d’Angel Di Maria. Et que cette société offshore était basée au Panama. De plus, ce contrat prévoyait que le club touche une part de l’argent versé par les marques et les sponsors à Di Maria.

Paris Saint-Germain

Angel Di Maria sous les couleurs du Paris Saint-Germain. Crédits : sigmalive.com

Autrement dit, le PSG avait pour mission «d’aider le joueur à développer, négocier et organiser de nouvelles activités génératrices de revenus». Et en échange, il touchait une commission de 30% versée par la société «taxi» néerlandaise LMP. Contacté par Mediapart, le club affirme pourtant n’avoir touché depuis août 2015 qu’une seule commission de 22 500 euros.

 

 

 

Related posts
À la uneCultureSéries Tv

10 films d'Halloween à voir sur Netflix

À la uneSéries Tv

Ici tout commence : découvrez le générique de Gims

À la uneFaits DiversInternational

5 éléments pour comprendre... qui était Ed Gein, le tueur qui a inspiré Psychose

À la uneFemmes

Instagram met à jour sa politique concernant la nudité

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux