À la uneActualitéFrance

PARIS : Urgence propreté

Au prochain Conseil de Paris du 15 au 17 février, un plan de propreté devrait être présenté par la maire de Paris, Anne Hidalgo. L’objectif est de faire de Paris une métropole modèle en Europe. Arrivée à la vingt-quatrième place dans le classement des villes les plus propres établi par la communauté Tripadvisor en 2012, la “ville-lumière” a du mal à se défaire de son image de ville sale.

Quand on interroge les passants dans Paris, le constat est sans appel : “Il y a encore des efforts à faire !” Beaucoup comparent la capitale française avec d’autres villes : “Les villes anglo-saxonnes sont beaucoup plus propres !“, déclare Franck. “A Prague, j’avais été étonnée de voir des gens nettoyer en pleine nuit, à 3 heures du mat. Du coup, le matin, les rues sont toujours propres là-bas.“, témoigne Lise. Même chose au Portugal : “Dans les endroits où il y a beaucoup de sorties la nuit, tout est mis en place pour qu’au matin, ce soit nickel. Il y a même des petites machines qui nettoient les rues“, ajoute Jean. Parmi les solutions proposées par les badauds : installer plus de toilettes publiques, de cendriers et de poubelles dans les rues de Paris.

Des progrès

Depuis 2014, des efforts ont pourtant déjà été faits en la matière : “Nous avons par exemple déployé 35.000 corbeilles de rue, avec cendrier incorporé“, affirme Mao Peninou, adjoint à la maire de Paris chargé de la propreté et du traitement des déchets

Surtout,  en octobre 2015 une nouvelle mesure a été mise en place : une amende de 68 euros pour tout mégot jeté sur la voie publique. Quatre mois après son application, près de 800 procès-verbaux ont été dressés.

Mais les initiatives ne s’arrêtent pas là. “En plus des 40.000 cendriers de poche déjà distribués, 125.000 autres vont l’être dans les mois qui viennent, via le Crous, les syndicats de restaurateurs et la RATP et la SNCF” a annoncé Mao Peninou.

Campagne mégots

Un plan ambitieux

Le nouveau plan de la mairie bénéficiera d’une enveloppe de 25 millions d’euros. 80 éboueurs et 20 conducteurs de bennes devraient notamment être embauchés cette année, ce qui portera leur effectif total à près de 5 700 agents. 50 nouvelles sanisettes seront installées, en plus des 400 actuelles et 150 d’entre elles seront ouvertes 24 heures sur 24. Des campagnes sur le tri, des opérations de sensibilisation dans les écoles viendront compléter le plan.

En 2013, la mairie de Paris avait déjà tenté d’alerter les citoyens sur la propreté de la capitale avec une campagne d’affichage.

poub

Les Parisiens ont également été mis à contribution l’année dernière à l’occasion d’une opération de grand nettoyage participatif, “Paris, fais-toi belle”. Cette action avait notamment pour but de “sensibiliser à un meilleur respect de l’espace public et à la gestion des déchets ainsi qu’au travail quotidien des agents de propreté.” L’expérience sera renouvelée le 4 juin prochain.

parisfaistoibelle

Related posts
À la uneMusique

MHD : une vie de prisonnier mouvementée 

À la uneBrèvesCinémaSéries Tv

Marianne : Samuel Bodin, créateur de la série, va réaliser le film Cobweb pour Lionsgate

À la uneHigh TechInsoliteSociété

La question du jour : pourquoi doit-on mettre le « mode avion » ... en avion ?

À la uneBrèvesMédias

Tous ensemble pour la musique ! : La fête de la musique s'organise sur France 2 le 19 juin à 21h05

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux