ActualitéInternational

Le Parlement européen ratifie le traité commercial entre le Canada et l’UE

Le Parlement européen a ratifié ce matin le traité de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne. La signature de ce traité, très contestée par l’opposition, avait engendré des manifestations aux abords du bâtiment strasbourgeois. 

Le Parlement européen a voté ce matin en faveur du traité commercial entre le Canada et l’Union européenne. Cet accord a été très largement approuvé avec 408 voix pour 254 voix contre et trente trois abstentions. Le traité devrait donc entrer provisoirement en vigueur au mois d’avril, même si les parlements nationaux doivent encore s’exprimer sur le sujet. Un résultat logique en somme, puisqu’une majorité des partis politiques présents au Parlement soutenaient ce traité.

Des manifestations aux alentours du Parlement

Devant le bâtiment strasbourgeois ce mercredi matin, des dizaines de manifestants vêtus de combinaisons blanches se sont regroupés place Kléber aux alentours de dix heures trente. Les opposants craignent que ce traité commercial ait des conséquences sur l’emploi, sur l’environnement, mais aussi sur la qualité des produits et sur la santé. On peut même apercevoir un cheval de Troie gonflable géant installé devant le bâtiment par les manifestants. Il symbolise le traité commercial, qui aux yeux des opposants permettrait aux entreprises américaines d’envahir le marché. Une pétition à contre cet accord a même été signée par 3,5 millions de citoyens européens.

Un traité commercial vivement critiqué par le Front National et l’extrême gauche

Dans l’ensemble, les euros députés étaient pour la signature du CETA, qu’ils soient de droite, libéraux ou socialistes. L’extrême gauche, l’extrême droite et les écologistes y sont en revanche fermement opposés. Marine Le Pen est d’ailleurs intervenue au Parlement européen ce matin pour faire savoir son opposition dans un bref discours. De son côté, Jean-Luc Mélenchon s’est également rendu ce matin au Parlement pour rapporter les pétitions signées par des milliers de citoyens européens.

 Le CETA, un accord de libre-échange entre le Canada et l’Union Européenne

Le CETA est un accord commercial de libre-échange entre le Canada et l’Union Européenne. Il a été signé fin octobre après plus de 7 ans de négociations. Il a été voté ce mercredi à midi par les eurodéputés du Parlement, après un débat en présence de la commissaire européenne au commerce, Cécilia Malmström.

À lire aussi: CETA: un accord entre Belges trouvé, le traité bientôt signé ?

Cet accord vise à booster les échanges commerciaux entre l’Union européenne et le Canada de 25%. Pour cela, il supprime 99% des droits de douanes entre les deux parties, et ouvre l’accès aux marchés canadiens aux entreprises européennes. Un tribunal permanent, composé de 15 juges, sera également mis en place. Il permettra notamment aux multinationales de remettre en question les lois ou réglementation contraire à leurs intérêts lorsque qu’elles s’installeront dans des pays.

“Les populations ouvrières risquent d’être perdantes”

Les risques pointés du doigt par les opposants sont nombreux. Si cet accord était positif pour les multinationales, il peut en revanche rapidement devenir néfaste pour les entreprises visant exclusivement le marché intérieur français. Ces dernières verraient alors la concurrence nord-américaine leur prendre des parts de marché. “Le CETA permet d’accroître les marges des grandes firmes globalisées” expliquait à l’AFP le politologue Thomas Guénolé. “Les populations ouvrières risque en revanche d’être perdantes”.

Le marché agricole serait le plus touché par ce traité. Les agriculteurs français craignent une fuite vers l’agriculture industrielle canadienne. “Cela va accentuer la fragilisation de ces filières dans l’UE, ainsi que la fuite en avant vers une agriculture industrielle canadienne” déplore Thomas Guénolé.

Related posts
À la uneActualitéBrèvesCultureMusique

Le Printemps de Bourges 2020 dévoile ses premiers artistes

À la uneActualitéCinéma

La reine des neiges 2 : Quand la glace rencontre les 4 éléments

À la uneActualitéBrèves

Pluie d'étoiles filantes ce vendredi au petit matin

À la uneActualitéCultureSortiesSpectacles

On a vu pour vous ... Jeff Panacloc contre-attaque

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux