Covid19: Emmanuel Macron se prononcera lundi à 20h. Prolongation du confinement au-delà du 15 avril. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

société

La Saint-Valentin selon les époques

L’origine de la Saint-Valentin demeure encore un véritable mystère et aucune théorie sur le sujet n’a encore été retenue comme officielle. Si pour beaucoup elle n’est qu’un phénomène commercial qui s’est développé à l’époque contemporaine, il faut en réalité revenir des siècles en arrière pour essayer de comprendre d’où provient cette tradition.

Certains historiens s’accordent pour dire que les premières célébrations de la Saint-Valentin remonteraient à l’époque de l’Antiquité. Les Romains célébraient les amoureux chaque année lors de la fête des Lupercales entre le 13 et le 15 février, une cérémonie qui rendait hommage à Faunus, dieu des troupeaux et des bergers mais aussi divinité de la fertilité. Un des rituels de ces journées était la course des Luperques : les hommes étaient forcés de courir dans tout Rome, en frappant les femmes avec qui ils désiraient avoir un enfant dans l’année à l’aide de lanières faites en peau de bouc, pour les rendre fécondes – le bouc étant un symbole de fertilité.

À côté de cela, d’autres situeraient l’origine de la fête des amoureux au Moyen-Âge. Beaucoup moins violent, le 14 février, jour où l’on célébrait le saint Valentin, était considéré comme le jour où les oiseaux s’accouplaient. Ainsi, c’était le moment pour les amoureux de s’échanger des messages d’amour et de s’appeler mutuellement « Valentin ».

Dans les années 1980, la Saint-Valentin a été remise au goût du jour et d’autres traditions sont venues remplacer les anciennes. Parmi elles, le célèbre bouquet de roses ou encore la boîte de chocolats. D’où viennent ces clichés romantiques ?

Même si la rose détient plusieurs significations, elle est avant tout connue pour être une fleur d’amour. Déjà à l’Antiquité, les fleurs étaient considérées par les Grecs ainsi que par les Romains comme un cadeau fait par les dieux et ils les cultivaient en abondance, notamment pour les cérémonies nuptiales. La rose est d’ailleurs associée aux déesses de l’Amour Aphrodite chez les Grecs et Vénus chez les Romains.

 

 

 


Source : Pixabay

Selon la couleur de la rose, le message que l’on cherche à faire passer est différent. La rose rouge symbolise l’amour passionnel ainsi que la profondeur des sentiments. La rose de couleur rose est l’expression de l’affection, de la douceur, de la fidélité mais également le symbole de la beauté de la femme. La rose blanche, quant à elle, traduit la pureté, l’innocence, mais aussi l’amour chaste ou alors l’amour timide, naissant. Elle est aussi la fleur des relations secrètes. Tout comme la couleur, le nombre de fleurs est également très symbolique. Une rose par exemple est l’expression d’un coup de foudre au premier regard, deux roses, celle du pardon, douze roses peuvent accompagner une demande en mariage.


Source : Pixbay

Pour ce qui est du chocolat, il est très connu pour ses vertus, et parmi elles, son effet aphrodisiaque. Celui-ci détient une composante particulière, la phényléthylamine, qui appartient à la famille des endorphines, celle-ci est secrétée en plus grande quantité par le cerveau lorsqu’une personne tombe amoureuse ou lors de rapports sexuels. Appelée aussi « la molécule de l’amour », la phényléthylamine contenue dans le chocolat accentuerait ainsi le désir et le sentiment amoureux. Toutefois, la concentration de la molécule dans le chocolat reste assez faible, une légende raconte même que l’Empereur aztèque Monezuma consommait jusqu’à cinquante tasses par jour avant de visiter son harem, de quoi remettre en question les véritables pouvoirs amoureux du chocolat !

Related posts
À la uneActualitésociété

StaffMe : l'appli du moment pour les jeunes qui cherchent un job étudiant

société

Interview – Guillaume Pley : « Je pense que c’est un peu un métier d’autodidacte »

À la uneActualitéFrancesociété

Un camp migratoire parisien évacué ce matin

À la unesociété

Réforme des retraites: le discours tant attendu d'Edouard Philippe

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux