À la uneFaits Divers

Pas-de-Calais : l’animateur jugé pour 14 agressions sexuelles sur enfants.

Ce jeudi 17 juin s’ouvre le procès d’un animateur de 33 ans, jugé pour des agissements sur 14 enfants. Les faits se seraient déroulés sur une période de deux ans, entre septembre 2015 et mars 2017. 

Le procès s’est donc ouvert ce jeudi, aux Assises de Saint-Omer, dans la région du Pas-de-Calais. Un trentenaire y est jugé pour viols, tentatives de viols et agressions sexuelles sur 14 jeunes enfants. 

Mars 2017, le commencement 

Le début de l’enquête remonte à mars 2017. Une mère se présente au commissariat de police pour dénoncer l’inacceptable. Son fils, âgé seulement de quatre ans aurait subi des violences sexuelles de son animateur.

Celui-ci fut par la suite placé en garde à vue, avant de reconnaître aujourd’hui des atteintes sexuelles. L’homme avoue avoir tenté de violer un enfant dans le dortoir du centre, et rajoute avoir essayé avec quatre autres enfants. Ces derniers étaient âgés de 4 à 5 ans, selon des information de Franceinfo. Ainsi, l’accusé a reconnu des faits, mais il en aurait nié d’autres au cours de l’information judicaire.

Un homme qu’on ne soupçonnait pas capable 

L’homme est décrit par son entourage professionnel comme « un véritable pédagogue ». Il est « très bien noté » et « extrêmement apprécié de ses collègues et de la direction » d’après des propos recueillis par Franceinfo

Le barbu au T-shirt Pikachu travaillait dans plusieurs écoles pour des activités périscolaires. Il était également présent au centre socio-culturel Jacques Brel, à Outrau. Dans ce centre, il  intervenait comme animateur, AVS (auxiliaire de vie scolaire, chargé d’accompagner un enfant handicapé scolarisé en milieu ordinaire) et bénévole.  Selon nos confrères, il avait également accompagné des colonies de vacances, avec des enfants de militaire. Fort heureusement rien ne se serait passé. 

Ses victimes : 2 filles et 12 garçons 

Après une longue enquête, l’homme aurait eu des agissements sur 14 enfants. Parmi eux, on compte 12 petits garçons et deux fillettes, entre septembre 2015 et mars 2017. Rappelons également que l’animateur est accusé de viol sur cinq enfants. 

Ce dernier va également devoir expliquer sa détention et sa consultation d’images pédopornographiques. 

À lire aussi : Angèle en nouvelle égérie Chanel

About author

Journaliste et étudiante à l'École d'Histoire de La Sorbonne.
Related posts
À la uneActualitéFrance

Mineurs isolés : les mots d’Eric Zemmour lui valent une condamnation

À la uneHigh Tech

Locket : c’est quoi cette nouvelle application qui cartonne aux États-Unis ?

À la uneActualitéSport

Après l’Open d’Australie, Novak Djokovic risque-t-il de louper Roland-Garros ?

À la uneCinéma

Scream : on a classé "objectivement" les 5 films du pire au meilleur

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux