À la uneActualitéCulture

Penser l’onirique

A quoi servent donc les rêves ? Questionnement récurrent dans une société édifiant la rationalité en dieu, occultant ainsi la part de rêve nécessaire, que chacun fini par ensevelir au fond de ses pensées. 

[divide]

Rêve, utopie, deux mots sonnant parfaitement bien à l’oreille de tous. Cependant la part de sérieux qu’ils engendrent est occultée depuis malheureusement bien longtemps. Quelle avenir peut donc avoir une société ne laissant place à la rêverie ? Le rêve évoque malgré lui l’avenir, l’avancement voir le renouvellement. C’est en glissant dans les abysses l’imaginaire, sous prétexte de rationalité, que toutes les chances d’un futur nouveau se désistent. C’est en apportant de la cohérence à sa chimère, que celle ci va évoluer ingénieusement. En effet à quoi bon ressasser le passé que l’on trouve souvent si médiocre ? Pensons avenir avant d’en parler.

Les rêves ne doivent plus être les amants d’un soir, leurs significations sont souvent bien trop importantes pour les laisser anodines. La rêverie peut être considérer comme une aspiration, cette même aspiration va donc illustrer vos pensées les plus enfouies souvent de manière inconsciente. Le rêve ne nécessite pas d’expérience, il échappe donc à toute aliénation, et en ça devrait être pris en considération. L’expression “Qui n’a jamais rêvé de…” montre bien le potentiel à la fois symbolique et réparateur qu’un idéal apporte à l’ambition de l’Homme. La vie pourrait être perçue comme un cauchemars quotidien, les services d’informations nous font un historique détaillé de toute la misère présente dans ce monde. La rêverie doit donc, d’autant plus s’échapper de notre sommeil afin de nous aider à penser différemment. Hume disait que “La beauté des choses existe dans l’esprit de celui qui les contemple”, quoi de plus significatif pour lier l’imaginaire à la raison ? En somme pensez le monde à travers vos rêves, votre courage et votre détermination n’en seront que fortifiés.

Laissez-vous donc porter par vos songes, qui seront porteurs d’une énergie morale et d’un art de vivre.

Charles des Portes

Related posts
À la uneCultureMusique

Renaud : Quand le Renard, désormais Phénix, nous parle des " Animals "

À la uneActualitéArt / ExpoCulturePop & Geek

Travis Durden: la pop culture s'empare de l'Art Classique

À la uneActualitéArt / ExpoBrèvesInsolite

Les clichés les plus drôles du Comedy Wildlife 2019

À la uneActualitéNumériquePop & Geek

Quel est le Pokémon favori des français ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux