À la uneActualitéInternationalPolitiqueSociété

Plus de 400 migrants bloqués à bord de navires humanitaires

Plus de 400 migrants sont hébergés sur les navires humanitaires « Open Arms » et « Ocean Viking » après un troisième sauvetage dimanche. Privés de toute solution d’accueil, les deux navires continuent à patrouiller en mer pour éviter les noyades.

L’organisation SOS Méditerranée a opéré dimanche son troisième sauvetage en mer en trois jours. Elle a secouru 81 migrants et accueille désormais 251 rescapés à bord de l’Ocean Viking.

Malgré une capacité d’accueil optimale de 200 passagers environ, le coordinateur des opérations de recherche et de secours de l’ONG SOS Méditerranée, Nicholas Romaniuk a pris une décision radicale. Il a ordonné aux deux navires de rester proche des côtes pour potentiellement secourir d’autres embarcations. « Nous sommes les seuls présents dans la zone, les garde-côtes libyens ne répondent pas », a t-il déploré au micro d’une journaliste de l’AFP. Une non-présence des autorités sur les plages libyennes qui pourrait s’expliquer par la célébration ce dimanche de l’une des principales fêtes du calendrier musulman, l’Aïd-el-Kebir.

“Ils ont vécu des horreurs”

Dimanche, des marins sauveteurs ont sauvé 81 jeunes hommes, entassés à bord d’un bateau en caoutchouc bleu de six à sept mètres de long. Un navire « bricolé à la main par les passeurs qui assemblent quelques pièces de caoutchouc entre elles.” précise Nicholas Romaniuk. “Jamais aucun n’obtiendrait la moindre certification pour transporter des passagers », rajoute-il.

Si l’état du bateau est a déploré, celui des rescapés l’est également. Ils ont été récupérés dans un état critique, assoiffés et déshydratés. Selon Luca, membre des médecins sans frontières,“les personnes secourues souffrent de déshydratation et beaucoup de la gale ». Il a aussi « noté de nombreuses blessures héritées de tortures ». Certains médias comme Slate soupçonnent l’Union Européenne d’être responsable du mal-traitement des migrants.

L’acteur américain Richard Gere, engagé dans la cause des migrants, a évoqué ces mauvais traitements samedi lors d’une conférence de presse à Lampedusa. « Ils sont si forts, ils ont vécu des horreurs, un enfer, la torture, les viols, l’emprisonnement. Il faut arrêter la déshumanisation et arrêter de diaboliser des êtres humains ». a expliqué la star d’Hollywood. L’« Open Arms », premier bateau secouru vendredi, a demandé l’évacuation de trois malades, de la tuberculose, de pneumonie et d’un cancer.

Des rescapés “rattrapés par la guerre”

Les rescapés de l’Ocan Viking sont majoritairement Soudanais, âgés aux trois-quarts de 18 à 34 ans. L’Open Arms transportait aussi des Sénégalais et des Ivoiriens, partis travailler en Libye et rattrapés par la guerre. Cette nouvelle vague de migrants s’expliquerait aussi par des conditions météo favorables qui peuvent inciter au départ.

En parallèle à ces opérations de sauvetage, une trentaine de migrants ont débarqué directement sur les côtes italiennes dimanche. 16 Iraniens et Irakiens ont été interceptés sur un voilier arrivé dans les Pouilles (sud) et 13 Nord-Africains sur un bateau de pêche qui a accosté sur l’île sicilienne de Marettimo. Pour le moment, aucune solution n’est en vue pour l’accueil des deux navires humanitaires.

Related posts
À la uneTout Pour Réussir

MAUD BAILLY : « Nous avons un devoir de transmission chez ACCOR »

À la uneActualitéCinémaCultureMusique

« Les étoiles vagabondes » de Nekfeu arrive sur Netflix

À la uneActualitéFaits DiversInsoliteInternationalSanté

Etats-Unis : elle pensait avoir des “calculs rénaux”, elle accouche de triplés

À la uneActualitéInternationalSociété

La vente d’éléphants à des zoos bientôt interdite ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux