À la uneInternational

Qui sont les plus grands amateurs d’or et pourquoi ?

L'or, qui a connu un bond spectaculaire dans les cours de la bourse, attire la convoitise de certains pays comme la Chine, L'Inde et la Russie.

L’or n’est pas un métal comme les autres. Depuis des siècles et surtout depuis le XXème siècle, l’or sert de point de repaire pour le commerce à l’international. Avec d’abord l’étalon-or puis avec les accords de Bretton-Woods, l’or s’est retrouvé au cœur des échanges commerciaux modernes. Ces dernières années et depuis qu’il n’est plus connecté au dollar, le métal précieux a connu un bond certain dans les cours de la bourse. Qui sont ces pays investissant sur l’or et quels sont les enjeux de tels investissements ?

Le cours de l'once d'or dans le monde, de 1790 à 2010. Source : france-inflation.com

Le cours de l’once d’or dans le monde, de 1790 à 2010. Source : france-inflation.com

Comme toutes les denrées mondiales, le prix de l’or varie selon l’offre et la demande. Cette dernière n’a de cesse d’augmenter depuis les années 80 faisant accroître par la même occasion le prix de l’once d’or. Depuis le début des années 2000, la hausse est quasiment constante, d’autant que ce phénomène est lié à la reprise de l’inflation et à l’envolée des cours du pétrole et des matières premières et agricoles. Si le dollar est en perte de vitesse, l’euro tente quelques pays, même si de grandes puissances comme la Russie et la Chine sont intéressées par le potentiel sécurisé de l’or. Pas étonnant pour la Chine, qui est le premier producteur et importateur d’or au monde, et la Russie aient connu une augmentation de 27% en production d’or en 2014, dépassant par là même, les États-Unis pour la première fois depuis des décennies.

La demande des pays asiatiques : Chine et Inde

Les deux pays les plus peuplés au monde sont en pleine expansion depuis des années. L’or tient une part importante dans la culture des deux nations et ce n’est donc pas étonnant de les retrouver en tête de peloton en la matière. L’Inde était le premier consommateur d’or au monde mais ces dernières années, c’est la Chine qui prend la tête en matière d’importation du fameux métal jaune. Le gouvernement chinois encourage d’ailleurs vivement ses concitoyens à détenir de l’or. Mais ce ne sont pas les seuls. Si l’Inde a acheté de l’or au FMI en 2009, des plus petits pays leur ont emboîté le pas, comme la Thaïlande, la Mongolie et le Kazakhstan. Il s’agit d’un changement essentiel qui ne peut avoir que des effets bénéfiques sur le prix de l’or dans les années à venir.

Graphique montrant les plus grands pays demandeurs d'or au monde en 2013 : la Chine et l'Inde sont largement en tête. Source : resistanceauthentique.wordpress.com

Graphique montrant les plus grands pays demandeurs d’or au monde en 2013 : la Chine et l’Inde sont largement en tête. Source : resistanceauthentique.wordpress.com

L’empire russe dans la course

En 2015, la Russie a acheté l’équivalent de 12% de la production annuelle d’or, en un mois seulement. La Russie détient désormais autant d’onces d’or que les Gold Exchange Traded Funds (ETFs) en possèdent. Contrairement à la Chine, les principaux investisseurs ne sont pas privés ni institutionnels. C’est le pays qui prend les rênes de l’investissement en or. Depuis 2014, les possessions d’or ont d’augmenté de 30%. L’implosion des cours du pétrole a su accélérer la tendance russe à thésauriser un maximum.

L’or vit des heures glorieuses grâce à des investissements massifs de grands pays influents et en montée en puissance. Cette montée ne semble pas prête à s’enrayer semble-t-il d’après les premiers chiffres de 2016.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneActualitéPop & GeekSéries Tv

Qui est Moon Knight, le nouveau héros de Marvel sur Disney+ ?

À la uneSéries Tv

CSI Vegas : Jorja Fox ne reviendra pas en saison 2

À la uneActualitéInternational

Comprendre la situation au Burkina Faso en 5 minutes

À la uneFrancePolitique

Présidentielle 2022 : découvrez 3 influenceurs politiques

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux