À la uneInternational

Pourquoi des étudiants se sont refugiés sur le rebord d’une fenêtre à Prague ?

Ce jeudi 21 décembre, une fusillade à Prague a fait 14 morts. L’auteur était un homme âgé de 24 ans, qui a été tué sur place.

Depuis son indépendance, la République tchèque a connu ce jeudi sa plus grosse fusillade. Pour survivre, certains étudiants se sont cachés sur le rebord d’une fenêtre. 14 personnes ont perdu la vie. L’auteur de cette fusillade à Prague était un étudiant de 24 ans et a été retrouvé mort sur place. La piste du terrorisme est pour le moment écartée selon Vit Rakusan, le ministre de l’Intérieur.

Les faits

C’est en plein centre historique de Prague que la fusillade a eu lieu. Le drame s’est produit à l’université Charles, une prestigieuse faculté d’art. Lors d’une conférence de presse, le chef de la police Martin Vondrasek, explique que c’est à 14h59 que les forces de l’ordre ont reçu les premières informations sur la fusillade. Une unité d’intervention est arrivée sur place dans les 12 minutes qui ont suivis a affirmé le chef de la police. Pour tenter d’échapper au tueur, certains étudiants se sont cachés sur le rebord d’une fenêtre. Les images sont rapidement devenues virales.

Le suspect est mort sur place à 15h20, selon le chef de la police. Il a tué 14 personnes et blessé 25 personnes, dont dix grièvement.

Qui est l’auteur de cette fusillade à Prague ?

Selon la police, l’auteur de cette fusillade est un étudiant de l’université Charles de Prague, prénommé David K. Agé de 24 ans, il était originaire d’un village à l’extérieur de Prague. Sur Radio Prague International, une étudiante a décrit « un garçon tranquille, un introverti. Il ne nous parlait pas beaucoup ».

David K, le tueur de l’attentat à l’université Charles de Prague

Le chef de la police, Martin Vondrasek, a souligné lors d’un point presse que les forces de l’ordre avaient commencé à chercher David K avant la fusillade. Le père de l’individu a été découvert mort dans le village d’Hostoun, à l’ouest de Prague. La police suspecte alors David K d’être responsable de cette mort.

Une attaque terroriste ?

Pour le moment, le ministre tchèque de l’Intérieur, Vit Rakusan, a déclaré à la presse que « Rien n’indique que ce crime soit lié au terrorisme international« . Le tireur « est parti pour Prague en disant qu’il voulait se suicider », a relaté Martin Vondrasek, chef de la police. Pour ce dernier, rien n’indique pour le moment qu’il y a un autre potentiel danger.

De nombreux dirigeants européens ont fait part de leur soutien aux familles des victimes. Une journée de deuil national se tiendra samedi a annoncé le Premier ministre tchèque, Petr Fiala.

À lire aussi : Pourquoi Nikolaï Ogolobiak, serial killer sataniste, a été gracié par Poutine ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneEnvironnementFrance

Écologie : c’est quoi le « Green Gap » ? 

À la uneReportages

« Marseille : confronté au trafic », un reportage éclairant sur le fléau de la drogue

À la uneMédias

"Fifty States" : un excellent podcast pour découvrir les 50 états américains

À la uneCinémaSéries Tv

Yellowstone : quand Kevin Costner va-t-il enfin revenir dans la série ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux