À la unePolitique

Pourquoi l’avocat de Benzema veut porter plainte contre Darmanin ?

Le sportif Karim Benzema réfléchit à poursuivre en justice le ministre de l’Intérieur qui l’a présenté comme « en lien notoire avec les Frères musulmans ». Des accusations que le footballeur réfute.

« Ceci est faux ! Karim Benzema n’a jamais eu la moindre relation avec cette organisation », explique le conseil de celui qui a rejoint en juin dernier le club saoudien. De ce fait, le ballon d’or 2022 prépare sa contre-attaque. Mardi soir sur le plateau de la chaîne CNews, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin accusé l’ex-avant-centre du Real Madrid d’être « en lien notoire avec les Frères musulmans ». Par l’intermédiaire de son avocat Maître Hugues Vigier, Karim Benzema envisage de porter plainte pour ces propos, et assure qu’il n’a aucun lien avec une quelconque organisation islamiste.

Maître Vigier, évoque un certain opportunisme de ceux qui gouvernent : « Nous réfléchissons à des poursuites à l’encontre de ce ministre en application, de la loi sur la manipulation chère à notre gouvernement… et de la diffamation voire de l’injure publique, parce que ce lien inexistant avec les Frères musulmans qu’il dit pourtant notoire est évidemment présenté comme dépréciatif. Il n’est pas acceptable que ceux qui gouvernent se croient autorisés à tout par pur opportunisme. »

« un élément de propagande du Hamas »

L’ancien bleu va aussi porter plainte pour diffamation contre la députée européenne Nadine Morano et le publicitaire Franck Tapiro. La députée des Républicains a estimé que le joueur était « un élément de propagande du Hamas », alors que le second a estimé que Benzema était « un collabo » , « complice du terrorisme ». Ces propos font suite au tweet du joueur sur X, un post soutenant les habitants de Gaza.

Dans la tourmente, Karim Benzema envisage aussi de porter plainte contre une sénatrice des Républicains, Valérie Boyer. Cette dernière a demandé, qu’il soit déchu de son Ballon d’or 2022, si les liens avec les Frères musulmans étaient avérés. Dans ce cas, la sénatrice souhaite aussi qu’on puisse retirer la nationalité française au joueur.

Contacté mercredi par Le Parisien, le cabinet du ministre de l’Intérieur explique que « depuis plusieurs années, nous constatons une lente dérive des prises de position de Karim Benzema vers un islam dur, rigoriste, caractéristique de l’idéologie frériste consistant à diffuser les normes islamiques dans différents espaces de la société, notamment dans le sport ».

About author

Journaliste
Related posts
À la uneFaits Divers

“Blessures involontaires” : que risque Pierre Palmade ?

À la uneSportTennis

Qui sont les champions de tennis les plus vieux à avoir joué ?

À la uneSéries Tv

Plus belle la vie : "l'inconnu de la cave" est-il François Marci ?

À la uneFranceInternational

“Sophie Adenot dans l'espace” : quelles études pour devenir astronaute ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux