À la uneBuzzTendances

Pourquoi le tiktokeur « Abrège Frère » fait polémique sur les réseaux sociaux ?

C’est le tiktokeur du moment ! « Abrège Frère » comptabilise sur son compte Tik Tok plus d’un million d’abonnés. Le concept étant de résumer en quelques secondes des histoires jugées trop longues et postées par des créateurs de contenus qui sont généralement des créatrices. C’est ainsi que certains l’accusent de misogynie.

La première à avoir mis en lumière ce phénomène jugé misogyne est l’influenceuse Chloé Gervais, après qu’un de ses contenus soit abrégé par le créateur « Abrège Frère ». « A minima tu t’en bats les couilles que ton contenu a normalisé le fait de dire à des meufs qui font leur petite story time et leur tuto make-up de fermer leur bouche. A maxima, ça me dit que tu es un gros misogyne. », s’indigne-t-elle dans une vidéo Tik Tok. Depuis, elle serait victime de cyber harcèlement et de remarques sexistes notamment sur X. De nombreuses personnes ont décidé de l’appeler « la meuf de Squeezie« .

Le youtubeur a d’ailleurs pris sa défense à travers un tweet : « …Mais ici il y a 5% de types drôles et le reste vous passez votre temps à harceler, à être misogyne, à déformer des propos, à répandre de la merde, et vous croyez encore qu’on en a quelque chose à foutre de vous. »

« Abrège Frère » misogyne ?

Le concept se voulait pourtant divertissant à la base. Résumé des histoires jugées trop longues avec des chutes qui ne sont parfois pas au rendez-vous. « Abrège Frère » se vante de faire gagner du temps aux gens, en indiquant à chaque fin de vidéo le temps qu’on aurait pu perdre si on avait regardé la « story time » dans son entièreté. Tout en finissant chaque poste en buvant dans une tasse.

Mais voilà, les créateurs de contenus ne voient pas ça d’un bon œil et plusieurs raisons l’expliquent. Au début, les vidéos Tik Tok se voulaient courtes pour ne pas être une pâle copie de YouTube. Avec le succès du réseau social, celles-ci ont été rallongées et peuvent désormais atteindre les 10 minutes. Et un nouveau facteur s’ajoute à cette colère… Afin d’être monétiser la vidéo doit faire minimum 1 minute. Le fait de résumer les contenus fait potentiellement perdre de l’argent aux créateurs qui perdent en visibilité. De son côté, « Abrège Frère » récupère l’audience de la vidéo originale.

Seulement les femmes ?

C’est ce que beaucoup reprochent à « Abrège Frère » de ne cibler que des femmes. Sur son compte, le créateur a pris comme habitude de résumer généralement des histoires venant de femmes que celles provenant d’hommes. Cependant, certains expliquent cette situation par le fait que les femmes seraient plus nombreuses à faire des « story times » que les hommes.

Néanmoins, certains abonnés du créateur ont pris pour habitude de mettre en commentaire des remarques sexistes sous de nombreuses « story times » postées par des femmes. Certaines se font harceler et voient l’espace commentaires envahi de « Abrège ». Une situation sur laquelle le tik tokeur n’a pas encore communiqué.

A lire aussi : C’est qui Warda Anwar qui a fait polémique sur les réseaux sociaux ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneMédias

Secret Story : où peut-on revoir toutes les saisons de l'émission ?

À la uneInternationalPolitique

Comment sont choisis les jurés dans les procès aux Etats-Unis ?

À la uneSport

Jeux Olympiques 2024 : quel est le rituel d’allumage de la flamme olympique ?

À la uneSéries Tv

"Erica" : Julie de Bona et Grégory Fitoussi réunis dans la série de TF1

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux