À la uneSéries Tv

Pourquoi Validé, la première série de Franck Gastambide, est la pépite de ce début d’année ?

Coup d’essai et grosse réussite pour Franck Gastambide et sa série Validé, première série sur le milieu du rap français. On “valide” à fond la première saison.

C’est quoi Validé ? Un jeune rappeur talentueux, épaulé par ses deux amis d’enfance, se retrouve du jour au lendemain “validé” par une des stars du milieu. Seulement, cette alliance se transforme rapidement en une dangereuse rivalité et les trois garçons découvrent au cours de leur ascension que dans le rap, bien plus qu’ailleurs, le succès génère de sérieux problèmes…

Véritable upercut de sensations !

VALIDÉ, une série dramédie de 10X30 minutes qui met en scène Clément, jeune rappeur phénomène, tentant de percer dans le monde du rap, accompagné de ses deux meilleurs amis, Brahim le rigolo de la bande aux idées cependant percutantes parfois et William, l’ambitieux qui deviendra son manager. Tous trois sont en quête de réussite, chacun dans sa discipline. Sans jamais abandonner le terrain de la comédie qui m’est cher, j’ai voulu que cette série multiplie les incursions aux frontières des genres en suivant les péripéties de notre héros et de ses compagnons dans l’industrie du rap. La force de ces moments, entre comédie, drame et poésie, c’est de nous asseoir aux côtés nos personnages.” (Franck Gastambide)

Personne n’avait vu arriver cette série, non seulement la première sur le RAP en France mais aussi la première de la plateforme Canal+ Séries. Pour accrocher un public “différent” des créations originales de la chaîne, Canal+ lui offre ce nouveau terrain de jeu. Et pourtant ne nous y trompons : Validé n’a rien à envier à ses grandes sœurs, elle les égale même largement. On peut d’ailleurs s’amuser au parallèle : Clément c’est la série Validé et Mastar ce sont les séries Canal installées depuis longtemps. Par surprise comme Clément, Validé se révèle une série prodige qui multiplie les coups de force et parvient assez rapidement à se hisser aux côtés des séries Canal (Engrenages / Le bureau des légendes) / Mastar pour montrer qu’elle peut faire aussi bien.

Le tour de force de Franck Gastambide est de parvenir à nous emmener en peu de temps du côté de ses personnages, de les aimer, de trembler pour eux, de vibrer pour eux . Cernant brillamment les codes des séries (qu’ils aiment et ses références vont de Gomorra à Entourage), il s’en empare pour nous offrir une narration enlevée, brûlante, où la violence et l’humour cohabitent comme des sœurs ennemies mais terriblement proches.

Hatik face à son rival !

Vous aimez le rap ? Validé est pour vous ! Vous n’aimez pas le rap ? Elle vous le fera aimer !

Comme Dix pour cent pour le milieu artistique ou Urgences pour le milieu médicale, Validé sait décrire un milieu “professionnel” de manière précise et où les personnages ne sont jamais sacrifiés au profit de facilités scénaristiques. Mieux. En se montrant capable d’embarquer par la force de son récit aussi bien ceux qui sont hermétiques à ce genre que les plus grands amateurs, Validé montre qu’elle a tout compris et qu’elle est déjà une grande série.

En adoptant un format court (30 minutes) qui oblige à une efficacité certaine, un rythme soutenu, la série joue sa carte aussi bien dans chaque épisode qu’entre les épisodes qui deviennent aussi des terrains de jeu nécessaires pour ne pas engorger l’histoire et utiliser le manque de moyens que l’on peut deviner mais dont la série ne souffre jamais (à l’image de cet événement médiatique qui survient entre les épisodes 9 et 10). Si parfois on aimerait que ce rythme soit moins enlevé pour mieux saisir toutes les nuances, on ne peut qu’être fasciné par les nombreux coups de force que se permet la série.

Au milieu de ce déferlement d’émotions, il y a un trio de comédiens qui détonnent : BRAHIM BOUHLEL, SAÏDOU CAMARA et évidemment l’excellent et déjà très grand Hatik qui parvient à nous donner le même genre d’émotions que l’on pouvait ressentir devant un film comme 8 Miles. Très fort pour un jeune comédien de parvenir à nous faire ressentir tout à la fois la candeur de son jeune âge et la rage qui l’habite par moment. Le spectateur est aux côtés de Clément du début lors de son arrivée à Skyrock à cette fin dantesque, les derniers moments du 10ème épisode ne pouvant que résonner dans la tête et le cœur de ceux qui l’ont vu.

Qu’on se le dise : Validé c’est notre coup de cœur de ce début d’année. Et la série semble aussi être celle de nombreux spectateurs si on en croit le buzz qu’elle est en train de signer. En 10 épisodes, Franck Gastambide valide son entrée dans “la cours des grands” des auteurs de séries et met la barre très haut. Amoureux des séries, il sait les faire sienne pour nous offrir un vrai show puissant émotionnellement et révéler au grand jour un casting ouf des plus prometteurs. Franchement, on signe maintenant pour la saison 2.

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneFrancePolitique

Yannick Jadot remporte la primaire écologiste contre Sandrine Rousseau

À la uneSéries Tv

Culte | On a redécouvert pour vous ... Charmed, sortilèges, amour et girl power

À la uneSéries Tv

Charmed arrive le 22 octobre sur TMC à 21h05

À la uneActualitéMusique

Le chanteur américain R. Kelly, coupable de plusieurs crimes sexuels

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux