À la uneInternational

Poutine menace de déployer des missiles pouvant atteindre l’Europe

Vladimir Poutine a menacé de déployer des missiles vers « les centres de décision » des pays occidentaux. Une déclaration en réponse à l’installation de nouveaux systèmes américains sur le continent européen.

Cette décision intervient au moment où Donald Trump souhaite se retirer du Traité FNI (Forces Nucléaires à portée Intermédiaire). Ce traité a été signé en 1987 pour encourager le démantèlement d’une catégorie de missiles nucléaires ayant une portée entre 500 et 5 500 km. Le 1er février, les Etats-Unis ont confirmé formellement qu’ils allaient se retirer du traité.

Mercredi 20 février, Vladimir Poutine s’est exprimé devant l’Assemblée fédérale. Il soupçonne les Etats-Unis de tester des armes interdites par le Traité FNI :

« La Russie n’a pas l’intention de déployer la première de tels missiles en Europe. S’ils sont déployés et livrés sur le continent européen, cela envenimera gravement la situation et créera de graves menaces pour la Russie. Certains de ces engins peuvent atteindre Moscou en 10-12 minutes. Je vais le dire clairement et ouvertement : la Russie sera contrainte de déployer des armements qui pourront être utilisés non seulement contre les territoires, d’où peut provenir une menace directe, mais aussi contre les territoires où se trouvent les centres de décision d’usage de missiles nous menaçant »

Vladimir Poutine prévient les dirigeants européens que si des missiles nucléaires américains sont installés dans une ville européenne, elle sera alors automatiquement ciblée par des missiles nucléaires russes.

La réponse de l’OTAN

Piers Cazelet, le porte-parole adjoint de l’Otan, a jugé « les déclarations russes inacceptables ». La porte-parole de la diplomatie russe s’est empressée de lui répondre :

« Pourquoi s’énerver de la sorte ? Il y a un an, tous nos partenaires occidentaux se bousculaient en déclarant qu’il ne fallait pas redouter les « dessins animés russes » avec les armements derniers cri, que c’était du bluff du Kremlin »

Elle a tenu à rappeler que Vladimir Poutine n’évoquait que des mesures de riposte en cas « d’agression de la part des partenaires ».

Cette nouvelle course à l’armement à laquelle se livrent Donald Trump et Vladimir Poutine font indubitablement flotter sur le monde un parfum de nouvelle guerre froide…

Lire aussi : Russie : Poutine demande à son Ministre de la Défense de regarder « House of Cards » pour comprendre la politique américaine

Continuez votre lecture
À la uneLa Loi des SériesSéries Tv

Game of Thrones : le décryptage du final de la série | La loi des séries #287

À la uneBasketSport

NBA : Les Warriors balayent les Blazers

À la uneFootSport

Une liste pleine de surprises pour Didier Deschamps

À la uneActualitéInternationalsociétéSociété

Willem Einthoven, le père de l’électrocardiogramme

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux