Mercredi 20 Février, une partie d’un tunnel situé sur la ligne du train des Pignes, dans les Alpes-de-Haute-Provence, reliant Nice à Digne les Bains s’est effondré. Un ouvrier a perdu la vie lors de cet accident.

Mercredi, aux environs de 9 heures 30 du matin, une partie d’un tunnel qui relie Nice à Digne les Bains s’est effondré. Un évènement qui aurait pu ne pas avoir de conséquences, malheureusement des ouvriers étaient à l’intérieur à ce moment.
En effet d’après ce que nous rapporte La Provence, trois ouvriers travaillaient dans le tunnel quand ce dernier s’est effondré. Deux ouvriers ont réussi à sortir sain et sauf, malheureusement le troisième ouvrier a été retrouvé mort. La quarantaine de pompiers et gendarmes présents sur les lieux ont retrouvés le corps de l’ouvrier de 54 ans aux environs de 16 heures.

Le Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Renaud Muselier a tenu à présenter ses condoléances dans un communiqué.

« Je veux avoir une pensée toute particulière pour sa famille et l’ensemble de ses proches, à qui j’adresse mes condoléances les plus émues en mon nom et celui de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur ».

Déjà trois morts sur la ligne du train des Pignes

Ce n’est pas la première fois qu’un accident de ce type se produit sur la ligne de train des Pignes. En effet, le 8 Février 2014 en fin de matinée un rocher de plus de dix tonnes a percuté un autorail. Le train qui circulait à 30 km/h, a déraillé entre les gares d’Annot et Saint-Benoît (Alpes de Haute Provence). L’accident a fait deux morts, ainsi qu’un blessé grave et huit blessés légers. Le bilan aurait pu être encore plus important puisque le train transportait une trentaine de personnes.

Le train des Pignes n’emprunte pas moins d’une vingtaine de ponts et vingt-cinq tunnel pour un tracé long de 151 kilomètres. Et malgré la présence de multiples grillages de protection destinés à protéger la voie des chutes de pierres, qui sont visibles depuis le train, tous ces évènements tragiques ne vont pas rassurer les voyageurs.

 

Natation : Golden Tour Camille Muffat

 

Emmanuel Macron face à 1000 jeunes