À la uneActualitéInternationalPolitiqueSociété

Le principal opposant politique de Vladimir Poutine empoisonné

L’inquiétude des proches de Alexeï Navalny s’intensifie. Le principal opposant à Vladimir Poutine, a été transféré de sa cellule à un hôpital dimanche 28 juillet suite à une réaction allergique. Pour sa famille, il s’agit d’un empoisonnement.

Le militant russe, âgé de 43 ans, a été condamné mercredi 24 juillet à trente jours de prison juste avant un rassemblement de l’opposition pour des élections libres. Cette manifestation s’est soldée samedi 27 juillet par plus de 1400 arrestations à Moscou.

Alexeï Navalny souffre d’un gonflement des paupières et a de multiples abcès sur le cou, le dos, le torse et les coudes. Ses avocats et médecins n’ont pu le voir qu’à travers une porte entrouverte. Ils disent envisager qu’une substance chimique inconnue lui a été administrée.

Alliance de médecins @ layantsvrachey.

Le convoi emmène Alexeï Navalny hors de l’hôpital et le ramène dans la salle de réception spéciale ( où il peut encore y avoir un agent chimique qui a provoqué l’empoisonnement ). Les employés des autorités ont peur de quelque chose. Ils leur est interdit de tirer. Apparemment, ils comprennent qu’ils commettent un crime.

Sa docteure, Anastasia Vassilieva a annoncé qu’il avait été renvoyé en prison alors qu’il n’est pas totalement rétabli. « Alexeï va mieux, mais j’ai bien peur qu’aucune tentative pour savoir ce qu’est cette substance ne soit entreprise », a-t-elle ajouté, se disant étonnée de son renvoi en prison. Un représentant de l’hôpital s’est contenté d’indiquer que son état était satisfaisant et sa température normale.

Related posts
À la uneFranceSport

Handball: Sursaut des Bleus qui commencent par une victoire

À la uneInternationalSociété

Des tensions éclatent à Bruxelles après la mort d'Ibrahima

À la uneActualitéCinémaCulture

Chris Evans pourrait revenir à l'écran en Captain America

À la uneCultureMusique

5 éléments pour comprendre... la carrière musicale de Mister V

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux