À la uneActualitéFootSport

Premier League : 30 ans après, Liverpool de nouveau champion

” Tout vient à point à qui sait attendre “ : voilà un proverbe qui résume parfaitement la situation outre-Manche. Grâce au succès de Chelsea, hier soir, ou plutôt, grâce à la défaite de Manchester City, les Reds de Liverpool sont sacrés champions d’Angleterre, un an après avoir échoué si près du but.

30 ans après c’est le moment

30 ans, 11 001 jours séparent les deux derniers titres de champions d’Angleterre de Liverpool. Pendant ces trois décennies, 7 champions se sont partagés le trône : Manchester United (13 fois), Chelsea (5 fois), Manchester City (4 fois), Arsenal (3 fois), Blackburn, Leeds et Leicester (1 fois chacun).

Avec 86 points, soit 28 victoires, 2 matchs nuls et 1 défaite, les Reds sont sacrés à 7 journées du terme du championnat. Ironie du sort : en 2014, en battant Liverpool, Chelsea a offert, en grande partie, le titre à Manchester City. Cette année, Chelsea joue encore les médiateurs mais offre le titre à Liverpool en battant Manchester City.

A noter que Liverpool remporte la Premier League pour la première fois de son histoire, étant donné que celle-ci a été instauré en 1992, soit 2 ans après l’avant-dernier titre des Reds. Première Premier League, mais 19ème titre pour Liverpool, qui n’est plus qu’à une unité de son grand rival : Manchester United.

Jürgen Klopp, à jamais dans le cœur du Kop

Arrivé en octobre 2015, avec pour objectif de rendre sa grandeur à Liverpool, Jürgen Klopp a parfaitement réussi son pari. Le manager allemand a fait du club de la ville des Beatles, champion d’Angleterre, d’Europe et du Monde. Lors de sa toute première conférence de presse où il avait notamment déclaré : ” Si je suis là dans 4 ans, on aura gagné un titre. Sinon ça sera le tour de quelqu’un d’autre et moi je serai peut-être en Suisse. “ 4 ans, 8 mois et 16 jours après cette déclaration, Jürgen Klopp n’est pas en Suisse et a remporté, non pas un, mais 4 titres avec son club et l’histoire n’est pas encore finie.

En toute humilité et très touché, le coach des Reds en a profité pour remercier certaines légendes du club, comme Sir Kenny Daglish, entraîneur lors du sacre de 1990, ou encore Steven Gerrard, capitaine emblématique du club. Il a, pour finir, remercié les supporters et les a invité à célébrer ce titre chez eux ou sur le seuil de leur porte, pas plus. Mais …

Coronavirus ? Même pas peur.

Il avait mis le monde du football à l’arrêt mais n’a pas mis Liverpool le genou à terre. Beaucoup se demandaient si le covid-19 allait ruiner le sacre de Liverpool. En effet, si jamais la saison ne reprenait pas la ligue pouvait décider d’effectuer une saison blanche. Mais pas même une pandémie n’a pu empêcher les Reds d’obtenir le titre qui leur a échappé d’un petit point la saison dernière, preuve irréfutable de la supériorité de Liverpool cette saison en Premier League.

Ce succès, comme évoqué précédemment, était attendu depuis 30 ans par toute une ville et bien plus encore. Malgré la demande de Jürgen Klopp, les supporters se sont réunis dans les rues de Liverpool pour célébrer ce sacre comme il se doit. ” C’est tout un peuple qui va danser, comme s’il allait mourir de joie “, chantait Michel Sardou dans Afrique Adieu : ses paroles ont prit vie hier soir, malgré le covid-19 et les restrictions sanitaires. Les joueurs s’étaient également réunis entre eux, avec leur entraineur pour fêter ce titre.

About author

Journaliste spécialisé dans le culturel, la politique et le sport
Related posts
À la uneSportTennis

Résumé de la 2ème journée de Roland-Garros 2020

À la uneActualitéInternationalPolitique

Le match Pence/Harris : De l'importance du vice-président

À la uneActualitéFranceSport

Cyclisme : Julian Alaphilippe, de l'armée jusqu’au trône mondial

À la uneBrèvesMédias

Opéré du cœur, Michel Drucker repousse sa rentrée sur France 2

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux