À la uneActualitéSport

Premier titre international : le volley français sur le toit du monde !

C’est arrivé dimanche à Rio : La France a été sacrée en Ligue mondiale pour la première fois de son histoire. Les Bleus se sont imposés face à la Serbie en trois manches (25-19, 25-21, 25-23). Un exploit commenté (avec une petite bourde) jusqu’au sommet de l’Etat.

Elle a réalisé son rêve. Dimanche, l’équipe de France a décroché son premier titre international en remportant la Ligue mondiale aux dépens de la Serbie. A Rio de Janeiro, les Bleus se sont imposés en trois manches en contrôlant la situation de A à Z. Les Tricolores sont sur le toit du monde, neuf ans après avoir trébuché sur la dernière marche. C’était face au Brésil, à Moscou. Ils avaient perdu la rencontre en menant pourtant deux sets à zéro.

Sauf que cette fois, Earvin N’Gapeth, MVP du tournoi, et ses coéquipiers n’ont pas reproduit l’erreur. “C’est sûr que c’est un match qu’on a contrôlé, mais il fallait faire gaffe au troisième set. La force de notre collectif, c’est qu’on n’a jamais eu peur. On contrôlait le match et on n’a pas douté, c’est ce qui a fait qu’on a gagné 3-0”, a expliqué Rouzier, auteur de 17 points durant la finale.

Au-delà d’une finale maîtrisée, l’équipe de France a signé un été de folie. Car début juillet, les hommes de Laurent Tillie évoluaient encore en D2. Ils ont su se remobiliser et enchaînaient dix-sept victoires sur leurs dix-huit dernières sorties. Après le Brésil, l’Italie, la Russie, les Etats-Unis, Cuba, les Pays-Bas et la Pologne, la France inscrit donc son nom au palmarès de la Ligue mondiale.

Video France Serbie resume Volley 2015

Tillie et les siens peuvent célébrer leur première victoire internationale (crédit : AFP)

“C’est fou, on marque l’histoire, on marque une génération, on ne se rend pas compte de ce qu’on a réalisé, on est sur un nuage. On a survolé cette finale”, s’est réjoui Rouzier, dimanche. Mais comment cette équipe de France est-elle devenue aussi redoutable ? “Ce qui a changé, c’est qu’on a énormément confiance en nous, on a un collectif hors du commun et une bande d’amis. On a crevé l’écran. La Ligue mondiale, c’est presque la même chose qu’un Mondial. Cela a la même saveur, on joue les mêmes équipes qu’au championnat du monde. On a battu les champions du monde, les vice-champions du monde, toutes les plus grandes nations mondiales : on a été plus forts que tout le monde.”

François Hollande félicite les “champions du monde”

Les félicitations n’ont évidemment pas tardé à affluer. François Hollande, président de la République, a tenu à rendre hommage aux Tricolores, sacrés pour la première fois de leur histoire en volley-ball.

Petite méprise du chef de l’Etat : les Français sont vainqueurs de la Ligue mondiale et non champions du monde. Mais qu’importe, les Tricolores ont aimé le clin d’oeil et espèrent bien en tirer profit. “C’est bien ! Cela nous arrange s’il croit ça. Tant mieux, on va peut-être aller à l’Elysée”, a confié, rigolard, Antonin Rouzier à l’AFP.

Bonne ambiance générale et obtention d’un titre en faveur de l’Equipe de France, on aime ça !

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSéries Tv

How I met your father sur Disney+ le 9 mars

À la uneSport

WRC - Sébastien Loeb victorieux au Rallye Monte-Carlo

À la uneSéries Tv

Anaïs Raciti retrouve son rôle dans ITC et devient la fille de Fanny Gilles (Sam)

À la uneActualitéPolitique

A quoi sert le Conseil Constitutionnel ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux