À la uneFrancePolitique

Présidentielle 2022 : demandez le programme de Marine Le Pen (RN)

Marine Le Pen programme présidentielles 2022 TF1 interview

Au coude à coude avec Eric Zemmour et Valérie Pécresse dans le dernier sondage Harris Interactive, Marine Le Pen fait une fois de plus partie des favoris pour les prochaines élections présidentielles.

Après le départ de Gilbert Collard et Jérôme Rivière (élus RN) pour rejoindre Eric Zemmour, la candidate du Rassemblement Nationale semble subir une mauvaise passe. Pourtant, dans les sondages, Marine Le Pen gagne encore des points. Avec 15% d’intentions de vote selon le baromètre d’Harris Interactive, elle paraît la mieux placée à droite dans cette course à l’Elysée.

Assisterons-nous à un nouveau duel Macron VS Le Pen au deuxième tour de la Présidentielle 2022 ? Nous aurons la réponse en avril prochain. En attendant, retour sur les grandes lignes du programme de la la cheffe de file RN.

Réguler l’immigration

Suppression du droit du sol, limitation du regroupement familial, possibilité de renvoyer les étrangers ayant commis des crimes ou délits… L’une des premières mesures que Marine Le Pen prendrait en cas d’élection concerne l’immigration. En réponse à une question posée par un téléspectateur sur Franceinfo, cette dernière exprime son envie de faire une proposition de loi par référendum. « Ce sont les Français qui valideront un référendum visant à la limiter drastiquement l’immigration (…) Je n’aurais pas besoin de passer par le Parlement« . La candidate de droite ne s’en cache pas. Selon elle, l’immigration « est en lien direct » avec l’insécurité en France.

Si elle compte néanmoins continuer les échanges d’étudiants entre certains pays, elle les invite gentiment « à rentrer » chez eux à la fin de leurs études afin qu’ils puissent « faire bénéficier leurs pays » du savoir acquis sur le territoire français.

Réorganiser le système hospitalier

Qualifiant les hôpitaux publics comme « mal en point » et « sous-dimensionnés », Marine Le Pen souhaite « rebâtir » le système de santé. Dans un premier temps, en supprimant les agences régionales de santé (ARS) et en confiant la tutelle des hôpitaux aux directions régionales des affaires sanitaires et sociales (DRASS). Mais également en créant 100 000 places supplémentaires en Ehpad « d’ici à 2030« . Toutes ces démarches viennent s’inscrire dans sa volonté de consacrer 20 milliards d’euros à la santé en France, dont deux destinés « à revaloriser les salaires des personnels soignants« .

La crise sanitaire a été le révélateur de l’effondrement de ce qui était le système de santé le meilleur du monde

Marine Le Pen à Fréjus, le 20 janvier 2022

Consolider l’industrie nucléaire

Au contraire de ses homologues Yannick Jadot (EELV) et Jean-Luc Mélenchon (LFI), l’ex-conseillère des Hauts-de-France entend bien développer le nucléaire. Son souhait : « Ouvrir six EPR (Réacteur pressurisé européen, ndlr) » et « rouvrir la centrale Fessenheim« . La fervente partisane de l’atomique relève une « erreur absolument majeure » de la part d’Emmanuel Macron d’avoir engagé l’arrêt de certains réacteurs dans le pays.

Son deuxième objectif est le démantèlement des éoliennes. De la même manière, elle désire arrêter les chantiers éoliens déjà en cours.

Mettre en place un impôt sur la fortune financière

Au revoir l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) instauré par l’actuel chef de l’Etat ! La candidate nationaliste désire instaurer une nouvelle mesure de remplacement : l’impôt sur la fortune financière (IFF). Rappelant fortement l’ISF supprimé par Emmanuel Macron, ce dernier aura bien « les mêmes taux et les mêmes seuils que l’ancien ISF » mais « la résidence principale sera exonérée« , a-t-elle détaillé dans les colonnes du Parisien. Un moyen, selon Marine Le Pen, de « protéger les classes moyennes » tout en aidant à « préserver le patrimoine français« .

L’IFI est un impôt qui taxe l’enracinement, le fait pour les Français d’être propriétaires du patrimoine immobilier français, et qui détaxe la fortune financière, dont une grande partie relève de la spéculation

Marine Le Pen, à propos de l’IFI créé par E.Macron en 2018, Le Parisien

À lire aussi : Présidentielle 2022 : demandez le programme de Jean-Luc Mélenchon (LFI)

About author

Journaliste en quête d'expériences en tout genre
Related posts
ActualitéFranceSociété

Quelles sont les 5 meilleures villes étudiantes de France ?

À la uneMusique

Gangsta's Paradise : Disparition à 59 ans du rappeur américain Coolio

À la uneSéries Tv

Le problème à trois corps : la série la plus ambitieuse de Netflix ?

À la uneCinéma

Deadpool 3 : Hugh Jackman de retour en Wolverine

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux