À la uneActualitéFranceRégionsSociété

Beauvais, prison avec sursis pour l’élève qui a cassé la mâchoire de son professeur

Dans un lycée de Beauvais, dans l’Oise, un élève de 18 ans a été condamné à six mois de prison avec sursis. Il était accusé d’avoir agressé violemment son professeur  après que celui-ci lui a demandé de retirer son bonnet.

Le professeur lui avait simplement demandé de retirer son bonnet. L’élève du lycée Corot était jugé en comparution immédiate mercredi devant le tribunal correctionnel de Beauvais. Le jeune homme répondait des faits de violences volontaires ayant entraîné une interruption totale de travail de 15 jours. L’élève a écopé de six mois de prison avec sursis et d’une mise à l’épreuve de deux ans. L’enseignant a lui obtenu indemnisation de 3 000 euros que devra lui verser son agresseur.

Les faits se sont déroulés à l’intérieur de l’établissement dans la journée de mardi. A l’interclasse le professeur a “demandé à un élève de retirer son bonnet alors qu’il se trouvait dans un couloir de l’établissement. L’élève a retiré son bonnet en manifestant son mécontentement et le professeur lui a demandé s’il y avait un problème. L’élève a alors porté plusieurs coups de poing au visage de l’enseignant”  a indiqué à l’AFP Florence Boura, le procureur de la République de Beauvais. Conséquence de l’altercation, le professeur âgé d’une cinquantaine d’années s’est retrouvé avec une mâchoire cassée.

Deux versions

Lors du procès, le jeune homme a livré une autre version au juge. Selon lui, l’enseignant lui aurait asséné un coup de genoux avant qu’il ne riposte avec ses poings. Des lycéens interrogés par France 3, ont rapporté avoir été témoins d’une bousculade de la part du professeur, version démentie par ce dernier.  

Related posts
À la uneCultureVoyages

5 destinations pour se faire un long dernier week-end avant la rentrée

À la uneActualitéBuzzFranceInsoliteSociété

Des jeunes escroqués lors de leurs vacances en Croatie, Twitter s'enflamme

À la uneActualitéInternationalPolitiqueSociété

Boris Johnson menace de stopper la libre circulation des personnes

ActualitéCinémaCultureInternational

Le couple Obama produit un documentaire pour Netflix

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux