À la uneActualitéFrancePolitique

Quand Emmanuel Macron utilise une application pour surveiller ses ministres

C’est une méthode de travail pas très commune dans le monde de la politique. Le président Emmanuel Macron veut contrôler le travail de ses ministres par l’intermédiaire d’une application sur smartphone.

Pour contrôler l’avancée des chantiers de réformes du quinquennat, tous ministères confondus., une application a été développée “sur mesure” pour le président Emmanuel Macron, d’après le Figaro et BFMTV. Un outil particulier et non-accessible au public. Autrement dit, le Chef d’Etat pourra surveiller l’avancée “en temps réel” du travail de ses ministres. Comment ? Les réformes y sont classées par domaine : éducation, chômage, santé… Et une jauge se remplit en fonction de l’avancement ou non du ministre sur ces dossiers.

Un besoin de résultats

La pression, le président n’a pas hésité à la mettre à ses ministres. Il veut des résultats visibles, au lendemain de la crise des Gilets Jaunes. Et il l’a fait savoir à son équipe, notamment le 11 septembre dernier lors d’un huit clos à l’Elysée. “Je vous ai gardés mais je vous ai demandé de changer un peu. Si vous ne changez pas, je vous change ! Vous avez deux mois pour donner du sens à ce que vous faites, le communiquer, et suivre l’exécution des réformes”. Le chef d’Etat annonce donc la couleur pour cette rentrée. Cette application est le bon moyen de vérifier de manière rapide et efficace si le travail est fait ou non. Emmanuel Macron aura juste à sortir son portable de sa poche et lancer son application.

Pour certains, cette méthode n’est pas adéquate, “malsaine” et met une épée de Damoclès au-dessus de la tête des ministres.

A lire aussi : https://vl-media.fr/tu-es-belle-brigitte-une-banderole-en-soutien-a-brigitte-macron/

About author

Journaliste VL Media
Related posts
À la uneActualitéInternational

Brexit : Accord trouvé entre Bruxelles et Londres

À la uneBrèvesSéries Tv

Jonathan Cohen rallume La Flamme de Canal+

À la uneActualitéÉtudiantVoyages

Air France propose sa « formation cadets » gratuite et sans expérience requise

À la uneBrèvesCinéma

30 jours max : le nouveau film de Tarek Boudali attendu en octobre 2020

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux