À la uneEconomieEntrepreneurFemmesFranceSociété

Quand je serai grande, je serai Audacieuse !

Tu es une femme et tu as en tête un projet qui a un impact environnemental ou social ? Porté par l’incubateur « La Ruche », « Les Audacieuses » est le programme fait pour toi ! 

Audace : tendance à oser les actions difficiles. Sophie Vannier, Présidente du Réseau des Ruches, en a fait preuve il y a 5 ans en créant le programme « Les Audacieuses ». Avec la volonté d’accompagner les femmes qui portent un projet avec un impact environnemental ou social, cette véritable colonie d’abeilles désire faire émerger des profils sous représentés dans l’économie positive : « Les femmes n’ont pas moins de capacité, elles sont simplement moins visibles. On veut les outiller, leur donner accès à un réseau et ainsi faire naitre des rôles modèles ».

Néoprincesse  

Une envie développée après la naissance du premier enfant d’Anne Raphaële Aubard, responsable des opérations : « En éduquant ma fille, j’ai changé mon regard sur la société. Je la voyais se dessiner des interdictions sur des filières », soupire-t-elle. Pour la jeune maman, les femmes ont peur de se lancer à cause du « syndrome de l’imposteur » et ne se sentent pas légitimes à cause des freins sociaux.

« Ce ne sont pas uniquement des femmes, mais des entrepreneures avant tout »

Un combat pour l’égalité des sexes qu’Astrid Wilmotte, responsable du programme « Les Audacieuses », voit de manière systémique : l’ambition est aussi et avant tout de rendre visibles ces femmes qui entreprennent, afin que cette représentation de la femme entrepreneure ne paraisse plus anormale et que cela participe à réduire au minimum les freins à entreprendre lorsqu’on est une femme : « Ce ne sont pas uniquement des femmes que nous accompagnons à se lancer, ce sont surtout des entrepreneures audacieuses avec des projets tout aussi puissants », explique t-elle en ajoutant : « Nous encourageons d’ailleurs les équipes mixtes puisque c’est en s’adressant à tout le monde que ce changement opèrera de manière efficace et pérenne  ».

De plus en plus de miel 

Le bourdonnement s’intensifie à La Ruche. Au lancement, « Les Audacieuses » récoltaient une quarantaine de candidatures, désormais, elles en visent plus de deux-cents pour une cinquième édition qui se lance le 26 août prochain. Pour Astrid Wilmotte, cette accélération est due à un «  écosystème qui s’éveille aux bons enjeux et voit éclore des initiatives qui accompagnent les profils trop peu représentés dans l’entrepreneuriat“. Si vous êtes une femme ou faites partie d’une équipe fondatrice mixte, que vous portez un jeune projet d’entrepreneuriat social, n’hésitez pas à  postuler. L’appel à candidatures est ouvert du 26 août au 06 octobre en Île de France, Pays de Loire, Nouvelle Aquitaine et Occitanie.

Le buzz 

Pour plus d’informations sur les programmes d’incubation, La Ruche ouvre ses portes tous les vendredis midi, le temps du déjeuner afin de profiter de ce spot de travail collaboratif inspirant et venir partager ses projets avec la communauté. L’occasion de faire un premier pas dans cet univers alvéolé niché dans le 20e arrondissement de Paris pour les plus curieuses. 

A lire aussi : Quel féminisme pour demain ?

Crédit photo : ©Florence Epandi

About author

Journaliste culture, mode et lifestyle... Bref, elle est amoureuse de Paris et écrit sur ce qui enjolive la vie !
Related posts
À la uneActualitéInternationalPolitique

Le Liban brûle d’espoir

À la uneCinémaCultureMusique

Kanye West : album, film, fin, à quoi s'attendre ?

À la uneArtCultureMusiqueSortiesSpectacles

Jae-Hyuck Cho: de l'enregistrement au live.

À la uneBrèvesNumériquePop & Geek

Netflix réfléchit à empêcher le partage de compte ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux