À la uneInternational

Quart-d’heure américain : le sondage qui donne Donald Trump gagnant

Ce week-end les derniers sondages pour la campagne présidentielle américaine sont tombés, de quoi donner des sueurs froides aux adversaires de Donald Trump

Alors que près de 90 millions de personnes ont voté, soit deux fois plus qu’en 2016, et a un jour de la présidentielle, les deux principaux candidats ont accéléré la cadence. Donné perdant dans plusieurs sondages, selon le RealClearPolitics Joe Biden est en tête des élections avec 51,1% des voix contre 49,9%, Donald Trump a décidé d’assurer près d’une dizaine de meetings en deux jours dans les “swing States” afin de pallier son retard. Joe Biden a lui décidé de se concentrer sur l’Etat clé de la Pennsylvanie, qui avait coûté cher à Hillary Clinton en 2016. En effet, cette dernière pensant l’Etat acquis n’avait pas jugé nécessaire de faire campagne là-bas. Ainsi les démocrates avaient perdu l’Etat à 44 000 voix près.

Mais même si tous les voyants sont au vert pour Joe Biden, le candidat démocrate essaie de se montrer présent à l’instar d’Hillary Clinton en 2016. En effet, suite au sondage réalisé samedi par l’institut du Des Moines Register, les démocrates ont redoublé de vigilance. Ce dernier annonce, comme en 2016, une victoire de Donald Trump. Des Moines Register lui donne donc 7 points d’avance dans l’Etat de l’Iowa. Un Etat réputé pour avoir toujours voté pour le candidat gagnant.

Une campagne sous tensions

A l’approche du scrutin plusieurs commerces dans les villes de New York, San Francisco ou de Washington ont décidé de barricader leurs devantures par crainte de manifestations qui dégénéreraient. Samedi, Donald Trump a ainsi prédit “[qu’]il va y avoir de la pagaille dans notre pays”. Une déclaration qui fait craindre le pire si le candidat républicain venait à gagner ou à ne pas reconnaître une potentielle défaite. Ces derniers jours, le géant de la grande distribution aux Etats-Unis, Walmart, a décidé d’arrêter la vente d’armes à feu après l’explosion de la vente de ces derniers dans les camps républicains et démocrates.

Vendredi, au Texas, un cortège de voitures à l’effigie de Donald Trump a entouré un bus de campagne de Joe Biden. Suite à cela, l’équipe de Joe Biden a annulé deux évènements “par précaution” et le FBI a décidé d’ouvrir une enquête.

About author

Journaliste
Related posts
International

Que peut offrir 1xBet paris sportif en RDC ?

À la uneActualitéInternational

L'Algérie ferme ses frontières aériennes au Maroc

À la uneActualitéFrance

51% des Français déclarent ne plus croire en Dieu

À la uneActualitéCulturePop & Geek

Apple refuse le retour du jeu Fortnite sur son store

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux