À la uneInternational

Quart-d’heure américain : QAnon, le courant complotiste pro-Trump

QAnon : quel est ce mouvement pro-Trump qui espère sauver les Etats-Unis des “démocrates pédophiles et satanistes” ?

Le mouvement QAnon, la contraction de Q est Anonyme, est né en 2017 sur le forum “4chan“. Un certain “Q” poste à l’époque plusieurs messages obscurs parlant d’une Amérique contrôlée secrètement par un “Etat profond” (Deep State) composé de pédophiles et de satanistes. Prétendant être habilité secret-défense, Q affirme détenir les preuves d’actes criminelles impliquant plusieurs démocrates, dont Hillary Clinton et Barack Obama. Il annonce aussi que face aux démocrates seule une personne peut sauver l’Amérique, Donald Trump et certains de ses conseillers.

Donald Trump est alors considéré comme “The Storm” (La Tempête) ou “The Great Awakening” (Le Grand Eveil), un être, ou une entité, supérieur qui va sauver l’Amérique. La plupart des messages de QAnon et de ses partisans renvoient vers cette idée que “la cabale maléfique va bientôt subir une grande vague d’arrestations, “the Storm”, ce qui nous amènera à des jours plus paisibles et joyeux”.

Une menace terroriste

“Q” n’utilise jamais d’affirmation précise mais questionne ses adhérents. Ainsi, le doute s’installe quant à la véracité des informations transmises par les médias. En trois ans, le groupe a acquis une telle visibilité que le FBI a qualifié la mouvance de “potentielle menace terroriste intérieure”. Certaines personnes n’ont de ce fait pas attendu l’arrivée de “La Tempête” pour prendre les choses en main et éliminer les Etats-Unis du mal qui le ronge. Suite à une théorie où 100 000 enfants maltraités avaient été retrouvés dans des tunnels menant à la fondation Clinton à New York, des personnes, impliquées dans plusieurs enlèvements d’enfants qu’ils pensaient protéger, ont été arrêtées. En juin 2018, un homme lourdement armée a bloqué une route en l’Etat du Nevada et l’Arizona, demandant des documents en lien avec QAnon.

De plus le mouvement ne fait pas que des adeptes au sein d’une société n’ayant pas fait de grandes études. L’organisme “Media Matters for America” a ainsi recensé près de 72 personnes conservatrices se présentant au Congrès. Parmi eux, La républicaine, Marjorie Taylor Greene reprend régulièrement lors de spots de campagne les idées de QAnon. La républicaine est donc contre l’immigration, contre un “Green New Deal” et contre le socialisme.

Le mouvement a aussi connu un essor lors du premier confinement. Les théories du complot à l’égard de Bill Gates, de la 5G ou du vaccin se sont multipliées. Face à cette monté de la mouvance, pouvant être considéré de “droite” ou “d’extrême droite”, Facebook a décidé le 7 octobre de retirer tous les comptes et pages liés à QAnon. De plus, à la suite des résultats du 3 novembre, certains de ses partisans pourraient prendre les armes et créer des tensions.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneLa Loi des SériesLa loi des séries s'la raconteSéries Tv

La loi des séries s'la raconte : Ulysse 31, le dessin animé qui revisite la mythologie grecque en version SF

À la uneActualitéInternational

La Chine interdit toutes les transactions financières en cryptomonnaies

À la uneActualitéSorties

Sauvez le cinéma : Le nouvel escape game du Grand Rex

À la uneActualitéArt / ExpoCultureMusiqueReportages

On a testé pour vous … la 8e édition de l’Urban Week, le festival qui célèbre la street culture

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux